L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Indiens sans cow-boys
Igor Baranko   La Danse du temps (vol. 3) - Les Trois Reines sans visage
Les Humanoïdes associés 2006 /  12.90 € - 84.5 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7316-1791-8
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

Igor Baranko continue son exploration d’un continent américain vierge (ou presque) de tout envahisseur occidental. Voilà déjà deux albums que Quatre-Vents, un jeune sioux, se promène dans les couloirs du temps, bouleversant le destin d’un continent et des peuples indiens qui vivent dans une paix fragile. Pour sauver sa bien aimée, Lune-dans-les-nuages, reine des Pawnees, Quatre-Vents a changé le cours de l’histoire, mais, tel le voyageur imprudent de Barjavel, il s’est pris le pied dans la trame du temps et doit maintenant corriger ses erreurs (la mort de son beau-frère notamment). Dans ce nouvel opus, Quatre-Vents part à la rencontre des Iroquois, reclus dans une cité bizarre gouvernée par trois reines sans visage, masquées… Une situation étrange qui remonte encore une fois aux manipulations temporelles de Quatre-Vents. Et ce dernier est donc entraîné, malgré lui, dans un conflit politique larvé entre les trois reines, déterminant pour l’avenir de cette communauté sauvage.

Finis les grands espaces, place au confinement d’une cité iroquoise où, dans une ambiance mortifère, de traquenards en complots, de tentatives de séduction en coups fourrés, Quatre-Vents va devoir solutionner une crise dont on ne saisira qu’à la fin toutes les implications historiques. Si les deux albums précédents plantaient un décor complexe mais nécessaire, celui-ci relève plutôt du one shot, une excursion dans une société originale, une variation sur le thème du « roi caché ». Et on sent que Baranko se fait plaisir à imaginer ce palais-ville, encombré de passages secrets, de chausse-trappes, empreint d’une architecture baroque qui mélange allègrement le cyclopéen des forteresses andines, et le minimalisme d’un habitat asiatique. Perdu, comme le lecteur, dans ce palais comme dans ces conflits qui le dépassent, Quatre-Vents réagit, comme d’habitude, à l’instinct, fils de la plaine que des murs ne sauraient contenir. Le graphisme est toujours aussi original, onirique, l’auteur s’appliquant à figer les visages et les postures tout en révélant les tensions derrière les masques hiératiques des trois reines. Certaines planches relèvent même de l’expérience hallucinogène, et Baranko, d’un code de couleurs, sait distinguer le magique, le sacré, le réel. La fin, clin d’œil à l’expédition de Christophe Colomb, est encore plus intrigante… La suite s’impose.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/12/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Danse du temps (tome 1)
       de Igor Baranko
  • La Danse du temps (vol.2)
       de Igor Baranko
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd