L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 7 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Esprits croqueurs
Fabien Nury   John Cassaday   Je suis légion (tome 3) - Les Trois Singes
Les Humanoïdes associés 2007 /  12.90 € - 84.5 ffr. / 64 pages
ISBN : 978-2-7316-6620
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

Je suis légion croisait, on s’en souvient, divers destins en temps de guerre, autour d’une énigmatique arme secrète nazie – le projet Légion – dirigée par un notable SS, Rudolf Heyzig. Au cœur de la tourmente, il y avait une petite Roumaine, Ana Anslea, dont le sang avait des capacités surnaturelles, permettant la création d’une armée de de zombis, par définition durs au mal… Capacités ou manipulation par quelque chose/quelqu’un de plus puissant ? Et puis les projets de Heyzig se heurtaient à quelques obstacles : entre la résistance roumaine, incarnée par Karel Ricek, la concurrence de l’Abwehr (les services secrets de l’armée allemande) représentée par Hermann von Kleist, et les enquêtes londoniennes de Stanley Pilgrim, le destin du monde libre semble un peu ballotté. Certes, les tome 2 simplifiait la situation et éclairait l’intrigue : Heyzig disparu à la suite d’un complot, le lecteur découvrait qu’il avait affaire à des créatures anciennes, les Strigoï, qui passent de corps en corps par le sang… et préparent ainsi un retour en force dans l’histoire humaine. Mais même parmi les Strigoï, il y a des dissensions !

Avec ce troisième et dernier tome, on attend une fin – pas forcément un happy end du reste – et l’on est bien servi. Sur fond de complot contre Hitler (l’opération Walkyrie) et de Roumanie en flammes, les menées allemandes se désintègrent du fait des conflits entre services, tandis qu’à Londres, la capture de Lester Collins, transformé par le Strigoï en serial killer, devrait aboutir à un face à face intéressant avec son poursuivant… Et entre les deux intrigues, finalement entremêlées, la mission de Karel Ricek – mettre à jour l’opération Légion et la détruire – aboutit… au pire forcément.

Voilà une série qui s’achève, toutes promesses tenues : dès le premier tome, on avait apprécié le graphisme de John Cassaday (Planetary), belle acclimatation du comics au format européen, sensible aux personnages et aux ambiances, ainsi que l’intrigue de Fabien Nury (WEST, Le Maître de Benson Gate...), nourrie aux standards du thriller d’espionnage, de l’histoire de la seconde guerre mondiale et des théories du complot…A mi-chemin entre X-Files et Les Douze Salopards, cette série a su, sans pathos excessif ni explication capillotractée, conduire un récit jusqu’à sa conclusion, très efficacement. L’entrecroisement final des intrigues, bien amené, s’avère tout à fait convaincant et l’on se prendrait presque à rêver d’une suite (américaine manifestement) à la série… Avis aux auteurs ?


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/12/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Je suis légion (tome 2)
       de John Cassaday , Fabien Nury
  • Je suis légion (tome 1)
       de Fabien Nury , John Cassaday
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd