L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 25 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Indiana Jones return ?
Mathieu Missoffe   Serge Fino   Corpus Hermeticum (tome 3) - Les Larmes du désert
Soleil 2008 /  12.90 € - 84.5 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2302000667
FORMAT : 23,4x32,3 cm
Imprimer

Les nazis, le service de renseignement occulte de l’Aneherbe, une cité secrète et perdue au cœur du désert, quelques héros et un odieux savant nazi… ça ressemble à du Indiana Jones, ça a le goût d’un Indiana Jones… mais avec la découverte d’un passage vers Irem, la cité aux mille piliers, royaume des Djinns, dont le passeur est un certain Abdul Al Azir, l’histoire vire méchamment du côté de Lovecraft et des Grands Anciens : bienvenue dans le tome 3 de Corpus Hermeticum, qui va réconcilier les amateurs de l’archéologue au fouet et ceux du maître de Providence. Septembre 1942 : dans le désert de Lybie des « rats du désert » - soldats anglais en guérilla contre Rommell – tombent sur un dignitaire nazi, lequel transporte un bras humain tatoué en arabe… Bizarre et un peu glauque. Et ce n’est que le début : le bras est une clef, qui mène à un mystérieux palais au cœur du désert, véritable porte pour rejoindre le monde souterrain des Djinns, ces génies malfaisants et surpuissants de la mythologie arabe… Une alliance avec cette race démoniaque ferait gagner la guerre à quiconque parviendrait à négocier avec eux… Mais le prix à payer, du sang et des larmes, n’est-il pas trop lourd ?

Après la Bretagne romaine et le Groenland, la Lybie est un décor original pour ce troisième tome de la belle série Corpus Hermeticum, et comme dans les tomes précédents, celui-ci est un one-shot, avec, comme seul fil conducteur, le fameux Corpus Hermeticum, livre maudit rédigé par Hermès Trismégiste et renfermant toutes les connaissances occultes de notre monde… Comme pour les précédents albums, l’intrigue, de Mathieu Missoffe cette fois, est très réussie, assez haletante : les héros ne sont peut-être pas si héroïques, les méchants pas si méchants, le bien et le mal moins distinct qu’il n’y paraît. Le face-à-face entre l’humanité et les créatures surnaturelles s’efface même devant le huis clos entre ces hommes sommés de choisir entre le sacrifice d’innocents et leur propre vie, voire l’avenir du monde libre… Un récit efficace et soigné, hélas mal servi par un graphisme un peu décevant, d’un réalisme mal ficelé, trop rapidement exécuté par moments. Serge Fino n’est manifestement pas à l’aise dans ce récit fantastique, et si les visages sont plutôt réussis, la mise en scène est un peu plate, sans l’inventivité des albums précédents. Même les Djinns sont décevants : on est loin du grand Pan du tome 2. Bref, une série fantastique qui continue à tenir ses promesses, en dépit cette fois d’une réalisation moins soignée.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/02/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Corpus Hermeticum (tome 2)
       de Axel Gonzalbo , Christophe Palma
  • Corpus Hermeticum (tome 1)
       de Nicolas Tackian , Alain Brion
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd