L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Le Corbeau qui voulait être un héros
Fabrice Lebeault   Le Mangeur d’histoires
Dupuis 2008 /  15 € - 98.25 ffr. / 80 pages
ISBN : 978-2-8001-4083-4
FORMAT : 19x25 cm
Imprimer

Alors qu’une série de crimes horribles affole la ville et ses alentours, un jeune thésard volontaire et brillant, Fortuné d’Hypocondre, est persécuté depuis une vingtaine de jours par une insolite créature : un personnage tout droit issu d’un roman, une créature de l’imaginaire qui a mis le pied dans le monde réel. Cette silhouette autrefois simple chimère et qu’aujourd’hui seul Fortuné peut voir, c’est le Corbeau, héros du roman-feuilleton à succès de Homère Saint-Illiède. Et si le Corbeau a aujourd’hui traversé la page et brisé les frontières de la fiction et de la réalité, c’est dans un but bien précis : ne pas finir en héros médiocre, obtenir un destin littéraire à la hauteur de ses espérances, une grandeur romanesque qui le distinguera définitivement des autres protagonistes de sa catégorie, quitte à devenir un génie du crime, un nouveau Fantômas. Et plus encore, Le Corbeau, héros sans figure derrière son masque de carnaval, veut gagner une identité forte et marquante, un visage.

N’ayant guère le choix s’il ne veut pas devenir fou ou pire, Fortuné aide le Corbeau dans son entreprise de (re)création, croisant ça et là d’autres personnages échappés du roman, se battant contre des fantômes d’encre et de papier. Mais c’est en remontant aux sources de l’œuvre, dans l’antre même de l’auteur Saint-Illiède, que le jeune étudiant va définitivement basculer dans une aventure totalement folle et pleine d’imprévus, où la fiction et l’inspiration se bousculent et se confondent, où les repères cartésiens ont migré vers d’autres cieux.
Le récit puisant son charme dans le roman-feuilleton installe un climat douillet et confortable, où l’horreur et le fantastique côtoient la pure fantaisie et l’humour ludique. L’imbroglio d’univers concocté par Lebeault offre ainsi une suite d’idées malignes et finement alignées au coeur d’un scénario très riche et qui prend le temps de se dérouler.

Suite au pataud et décevant Croquemitaine (scénarisé par Filippi), ce nouveau récit de Fabrice Lebeault est une belle réussite, aussi passionnant à découvrir pour la première fois qu’à le relire pour en revivre certains moments. En s’inspirant du feuilleton et du serial de la belle époque - le tout mâtiné de fantastique noir à la Franju - le livre en absorbe peu à peu l’esprit, l’essence, jusqu’à ressembler à un grand classique populaire, modeste mais séduisant, que l’on aurait tout juste découvert caché dans sa bibliothèque. Un petit régal donc, ici augmenté du texte brut écrit et illustré par Lebeault, premier jet de l’histoire et témoignage enthousiasmant du travail de l’artiste.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 25/08/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Croquemitaine (tome 1)
       de Fabrice Lebeault , Denis-Pierre Filippi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd