L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 19 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Science-fiction  
 

Perdus dans l’espace
 Turf   Le Voyage improbable (tome 2)
Delcourt - Terres de légendes 2016 /  14.50 € - 94.98 ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-7560-6808-4
FORMAT : 23x32 cm
Imprimer

Abandonnez d’emblée toute logique, toute rationalité, tout esprit scientifique et acceptez ce fait : une explosion de gaz au pied d’un phare breton le transforme en fusée, direction la Lune. A son bord, un équipage hétéroclite (forcément) composé d’archéologues, d’étudiants, d’un escroc et d’un gardien de phare. Jusque là, rien que de très improbable, mais continuons ainsi : après un premier tome très réussi, et qui plantait le décor de huis clos spatial, Turf nous emmène dans une suite à la hauteur. L’ambiance est plutôt Star Trek que Star Wars, c'est-à-dire que l’aventure importe peu, la destination encore moins, l’important, ce sont les voyageurs et cette promiscuité qui est bien le pire des dangers. Car il faut cohabiter : cohabiter avec le très antipathique (et sournois, et râleur, et pénible….) Kurt, qui débute l’album en se tirant dans le pied (et en fait un peu trop du reste), cohabiter quand les réserves de nourriture sont essentiellement composées de petits pois, cohabiter quand l’espace se réduit du fait d’un coup de pistolet malencontreux, etc. Après cela, la question des extra-terrestres ou les détails d’un alunissage semblent peu de chose.

L’aventure continue, mais quelle aventure ? Les amateurs de space opera ou d’intrigue spatiale en seront pour leur frais : l’essentiel du charme de cet album réside dans ce huis clos un peu étrange, surréaliste même, dans les dialogues sans queue ni tête, dans le face-à-face entre les protagonistes et l’absurde poussé à son paroxysme, dans cette atmosphère extra-terrestre et dans la galerie de portraits délirants dont Turf a le secret. Point de cliffhanger ni de sauvetage impossible, mais juste la poésie des planches et des personnages, et l’attention portée à tous ces petits détails. De la SF donc, mais une SF « faite maison », peinte à la main, un hommage à Hergé, quelques clins d’œil au genre… Pour les amateurs de huis clos délirants, de fantaisie spatiale, d’absurde non balisé et de poésie dessinée.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/05/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Voyage improbable (tome 1)
       de Turf
  • La Nef des fous (tome 7)
       de Turf
  • La Nef des fous (tome 6)
       de Turf
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd