L'actualité du livre Dimanche 14 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Science-fiction  
 

Lasers contre dragons
Thierry Cailleteau   Joël Jurion   Anachron (tome 4)
Vents d'ouest - Fantastique 2004 /  12 € - 78.6 ffr. / 48 pages
ISBN : 2749301157
FORMAT : 23 x 32 cm
Imprimer

Cela commence comme du Tolkien : un démon, longtemps exilé après avoir été défait voilà un millénaire lors d’une grande bataille, le Non-Nommé, a entrepris, au terme d’un complot mené sur trois albums, de rassembler une armée monstrueuse (orques, trolls…) pour submerger les humains de la planète Anachron. Si l’histoire se limitait à ce pâle décalque du Seigneur des anneaux, il aurait fallu alors beaucoup de talent aux auteurs pour renouveler le genre fantastique. Heureusement, du talent, ils en avaient d’avance et ont introduit dans cet univers une pointe d’exotisme : une organisation intergalactique surveille la situation de la planète et y envoie des agents. Après avoir été gérée pendant des siècles par une race extraterrestre, les pétramorphes, la planète vient de passer sous responsabilité humaine… mais la transition n’est pas sans difficultés. Et sur place, une équipe d’agents humains, dont le navire a subi une attaque du Non-Nommé, doit survivre sans se démasquer, tout en remplissant sa mission originelle : traquer des criminels terriens dissimulés parmi les forces du mal.

La science vient donc défier la magie dans un univers qui n’est pas si simple à gérer, et cette confrontation trouve son terme – temporaire, apparemment – dans ce quatrième album. Mélanger heroïc fantasy et science-fiction est une gageure, mais il faut reconnaître qu’avec les trois précédents albums, Thierry Cailleteau (au scénario) et Joël Jurion (au dessin) sont parvenus, avec la série Anachron, à un résultat incontestable. Si l’on passe sur des blagues parfois simplistes (la potion de la sorcière Viagrha qui confère une seconde jeunesse aux vieillards), l’histoire s’avère bien menée (mais le scénariste d’Aquablue a déjà largement fait ses preuves) et servie par un dessinateur très imaginatif, qui n’hésite pas à se lancer dans de grands tableaux de batailles (on croirait même du Tolkien,ou du Peter Jackson !). Les amateurs de fantastique classique et autres rôlistes apprécieront de se retrouver sur Anachron en terrain de connaissance : ici, les nains vivent sous terre, dans des mines, à la recherche de joyaux, les elfes sont à la fois puissants et inaccessibles, les hommes ne dominent pas encore la planète et côtoient la plupart des créatures magiques traditionnelles (centaures, farfadets, hippogriffes, sphinx…). Les héros ont des personnalités variées sans être stéréotypées : l’aventurier snob qui se croit descendant de roi, la princesse pimbêche et son prince consort désespérément puceau, les guerriers fatigués… bref, une bonne galerie de portraits originaux qui est l’un des charmes du récit. Les dialogues n’en sont que plus sympathiques.

Voilà donc une série bien menée qui s’achève, pour un temps, sur la victoire du bien : abandonnons donc Anachron et ses complications, mais il faut espérer que cet univers, fort riche, ne restera pas longtemps en déshérence. Comme la série Lanfeust qui, avec sa suite dans les étoiles, s’est complètement renouvelée, ou bien comme les albums de Sillage, on peut envisager des aventures dans la fédération intergalactique, ou bien de nouveaux contacts entre espèces humanoïdes et extraterrestres, voire de nouveaux héros. On ne change pas un univers qui gagne.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/05/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd