L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 1 décembre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

Tic tac tic tac…
 Zerocalcare   La Prophétie du tatou
Paquet - Perfectum 2014 /  16 € - 104.8 ffr. / 160 pages
ISBN : 978-2-88890-649-0
FORMAT : 17x24 cm
Imprimer

Encore un blog BD publié en version papier ? Oui ! Et cette fois venu d’Italie. Zerocalcare est un jeune auteur qui vit à Rome, à Rebibbia, quartier de la prison et terminus de la ligne B. Il est ancien punk, un peu asocial, un peu nerd, un peu parano. Et il dessine tout ça dans son journal plus vraiment intime depuis qu’il le met en ligne. Grand succès en Italie, La Prophétie du tatou arrive chez nous grâce aux éditions Paquet. Et il ne faut pas avoir peur du déjà vu déjà lu, ce petit ouvrage est un chouette moment de bonne humeur, pas révolutionnaire pour un sou, pas très original non plus mais rempli d’idées rigolotes et de vannes bienvenues.
Qu’attend-on en effet d’un blog papier ? La satisfaction du voyeur ? Hypothèse peu probable en 2014 où tout le monde se montre, se tweet, se facebook et s’instagram. Le bon blog BD est celui qui malgré les platitudes inhérentes au genre (« Je suis timide avec les filles », « Je me souviens d’un truc de quand j’étais petit, et «Mes drôles de voisins »…), va au-delà pour simplement faire rigoler et peut-être, sait-on jamais, réfléchir.
Avec Zerocalcare, si on n’est pas encore chez Umberto Ecco, au moins on se bidonne un peu. Le gars a du talent, il va vite, il raconte bien et les idées fusent. Certaines ont été volées ici ou là (merci Boulet), mais c’est pas grave, ça fait sans doute partie du jeu. Car, et c’est un miracle (Rebbibia/Vatican, 20 minutes en voiture), si La Prophétie du Tatou semble contenir tous les clichés du genre (thèmes abordés, dessins moyens, personnage accompagné de sa conscience personnifié par un animal, ici le tatou donc…), le livre n’en reste pas moins éminemment sympathique.

Entre deux notes évoquant le quotidien (la douche, le réveil, le sport…), Zerocalcare suit un fil rouge narratif, à savoir le décès d’une amie. Et c’est le temps qui passe, autant que le temps perdu qui semblent miner l’auteur plus que la perte de cette amie. La preuve il en rit, certes nerveusement mais tout de même. Et ce dessin qui noircit le papier jour après jour, serait comme un exutoire autant qu’un témoignage. Une trace laissée pour faire la nique au temps qui trotte. Un combat contre les autres autant que contre soi-même : égocentrique le blog ? plutôt un dégout de soi qui pousse à créer autre chose, une image qui nous conviendrait. Et le dessin serait comme le dernier refuge, l’ultime moyen trouvé par le nerd pour ne pas mourir, pour ne pas être oublié. Se montrer, s’affirmer, se découvrir aux autres pour enfin épater la galerie et accessoirement aussi cette jolie fille dans le coin là-bas. Il y a, en cherchant bien, un peu de tout cela dans le livre de Zerocalcare, et c’est cette marque sensible derrière la comédie et la pseudo nonchalance qui fait que le livre ne tombe jamais dans la bête complaisance.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 07/10/2014 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Le blog de Zerocalcare
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd