L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

SBF
 Le Cil Vert   Un faux boulot
Delcourt - Shampooing 2015 /  15.50 € - 101.53 ffr. / 128 pages
ISBN : 978-2-7560-6505-2
FORMAT : 16,5x23 cm
Imprimer

Jean est un sans boulot fixe, au grand dam de sa mère. Mais tous les ans, il
tient par-dessus tout à tenir son rôle d’animateur pour personnes
handicapées. Pendant les vacances, il doit ainsi diriger tout un petit
groupe a priori ingérable. Il y a la dépressive chronique, le grand costaud
violent mais timide ou encore le patient atteint de la maladie des os.
Malgré les difficultés, Jean s’attache avec une belle humanité et un sincère
dévouement à cette mission pas facile.

Très vite, à la lecture de cet album attachant, on s’aperçoit que Jean parle
autant des personnes dont il a la responsabilité que de lui-même. Nerveux,
tourmenté, devant faire face aux pressions sociales et familiales, Jean,
alias Le Cil Vert donc, passe par des crises d’angoisse et des doutes
profonds. Son désarroi fait du coup écho, sans vulgarité ni égocentrisme
malvenu, aux crises de ses petits protégés. A un moment dans le livre, une
femme dit à Jean que ces personnes handicapées fuient quelque chose et que
d’ailleurs tout le monde fuit quelque chose, même lui.

Drôle et sensible, le livre ne fait non plus dans le politically correct et
Jean ne nous épargne aucune des bourdes commises lors de ses séjours. Avec
un graphisme simple mais efficace (squelettes tous mous, lavis de bruns), ce
journal illustré se lit avec plaisir, et rend compte sans prétentions d’une
réalité difficile autant que d’un parcours personnel semé d’embûches.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 14/09/2015 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Le blog de l'auteur
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd