L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 22 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

Tribulations indiennes
Sarnath Banerjee   Calcutta
Denoël - Graphic 2007 /  22 € - 144.1 ffr. / 288 pages
ISBN : 978-2-20725939
FORMAT : 16x23 cm
Imprimer

Tout commence lorsque que Pablo Chatterjee, un jeune Indien vivant à Londres apprend la mort de son grand-père. Le voilà immédiatement parti à Calcutta, chercher son héritage. À savoir une moto, une paire de jumelles, une radio et surtout un livre : Les Tribulations du Chat-huant, recueil de chroniques sur les petits et grands scandales qui chahutèrent la ville de Calcutta au XVIIIe siècle…
À moins que tout ne commence en 1780, lors d’un duel entre deux notables anglais à l’ombre de deux grands arbres, aux alentours de la capitale du Raj.
Ou alors, peut-être que tout commence en 33 après J.C., non loin d’un groupe de crucifiés…

Voilà une bande dessinée étonnante et déroutante, un grand chantier d’idées et de scènes faussement disposées en désordre, l’œuvre d’un grand bavard qui a beaucoup à dire, tout autant à montrer, et qui, le temps et les cases étant précieuses, a décidé de tout raconter, sans temps mort, ni reprendre son souffle. Au lecteur de s’accrocher, l’épique voyage va commencer. On l’aura compris Calcutta est une fresque folle, un bazar fellinien où les époques se mélangent, et où les événements de toute nature défilent, impliquant lords anglais, démons ancestraux, fétichistes de toute nature et fiancée envolée. Le tout impeccablement mis en scène par un narrateur facétieux et inventif pour qui la bande dessinée est l’idéal moyen de mettre à plat son inspiration débridée.

C’est un livre-collage donc qui passe d’une époque à une autre, d’un souvenir londonien à une anecdote vieille de deux siècles, et d’une histoire de fantômes à une love story avortée. C’est là tout l’univers de Banerjee, baroque, intense, mouvementé et dans lequel le lecteur est trimbalé au rythme d’une farandole effrénée de mots et d’images. Les émotions se bousculent, les points de vue se percutent et la galerie de personnages s’étoffe à une cadence endiablée. Mélangeant dans un même récit-fleuve folklore, légendes, traditions, religions, petites saynètes et grande Histoire, Calcutta dégage un charme tout particulier. Le résultat, loin du documentaire rationnel et rigoureux, est le portrait en forme de puzzle dont il manquerait quelques pièces d’une ville qui a tout d’une cité de légende : fantasmée, chimérique, faite des croyances des uns, des rumeurs des autres et qui, à l’image de la confrontation entre l’empire britannique et les rites hindous, propose un cocktail de situations surprenantes. À la recherche du livre acheté autrefois par son grand-père - et dont on découvre plusieurs pages tout au long de l’album - Pablo va suivre un parcours plein de détours, et rencontrer toute une galerie d’individus hauts en couleurs. Le voyage est tour à tour drôle, fantastique, poétique, scabreux… Et toujours, l’exotisme côtoie l’irréel, le sublimé.

Seul petit regret à la lecture de ce livre passionnant : le dessin de Banerjee. Le trait au pinceau trop épais pour être pleinement attrayant, et les maladresses exhibées et insistantes, loin d’apporter un autre souffle ou de façonner un style singulier, brident l’imagination et la fantaisie. Là où le graphisme refait son intéressant c’est justement lorsque l’idée de collage s’applique à nouveau : montage de photos, de croquis gribouillés et de dessins minutieux. Dans ces planches-là - la vue d’un marché aux poissons ou la rencontre avec un fantôme flottant au-dessus de la ville - l’alchimie est parfaite, et le voyage totalement dépaysant. Un ouvrage réellement original à la séduisante désinvolture et rempli de petits mystères fascinants.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 27/03/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd