L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 28 mars 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Policier - Thriller  
 

Vigie qui rate
Jean-Christophe Chauzy   Thierry Jonquet   La Vigie
Casterman 2001 /  12.06 € - 78.99 ffr. / 56 pages
ISBN : 2-203-38976-1
Imprimer

De plus en plus, la littérature fournit à la bande dessinée la matière première d’un scénario. On avait eu déjà Tonino Benacquista avec La Boîte noire, Fred Vargas avec Les Quatre fleuves, voici maintenant Thierry Jonquet qui adapte en album une de ses nouvelles, La Vigie, parue en 1998. On retrouve donc, en images et en couleurs, ce vieux caporal chef Laheurtière, vétéran de la Grande Guerre qui, de sa maison en haut de la colline, observe à la jumelle les grands ensembles en bas, et la vie glauque et misérable de ses contemporains.

Quelques jours après sa mort, suicides, meurtres, explosions, viols, rien n’arrête la spirale de la catastrophe dans la bonne ville de Feucherolles. Marcel Bourgier, un ancien de Bosnie, s’aperçoit rapidement que tout cela était prévisible : Laheurtière avait senti tous les drames qui se tramaient, et avait envoyé au maire des lettres restées sans réponse. Marcel, qui a la preuve, décide de faire chanter l’élu. Nommé de façon fulgurante adjoint à la sécurité, il découvre comme une odeur de malédiction sur sa cité, une sorte d’Histoire qui ne ferait plus que se répéter.

Soutenu par un graphisme qui s’inspire assez du style de Tardi, cet album illustre à merveille le roman noir tel que le conçoit Thierry Jonquet : des histoire qui traitent de la violence, et dénoncent tous les dysfonctionnements de la société. En portant sur la France et ses cités ordinaires un regard sans ménagements, l’auteur s’érige ainsi lui-même en vigie. On ne pourra pas dire qu’il ne nous avait pas prévenu.


Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 24/10/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd