L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Policier - Thriller  
 

Gentlemen killers
Denis Bodart   Fabien Vehlmann   Green Manor (tome 3) - Fantaisies meurtrières
Dupuis - Expresso 2005 /  9.50 € - 62.23 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-8001-3598-0
FORMAT : 22 x 30 cm
Imprimer

Le Green Manor Club est l’un de ces clubs anglais stéréotypés où il fait bon vivre, à causer entre gentlemen ou lire la presse entre deux verres de sherry, au creux de l’un de ces traditionnels fauteuils « clubs »… luxe, calme et volupté ! Mais ce club-là est aussi l’un des plus mal fréquentés, peuplé d’assassins, de criminels, de menteurs ou d’escrocs issus de la bonne société et ignorés de la justice, ayant tué ou volé en toute impunité. Et qui plus est, ils s’en vantent, se confiant les uns aux autres, ou au majordome, ultime confident et témoin muet.

Depuis maintenant deux albums, Bodart et Vehlmann ont introduit leurs lecteurs dans les coulisses du Green Manor : cette nouvelle visite permet de faire la connaissance d’autres pensionnaires aussi loufoques et dangereux que les précédents. Depuis le petit bonhomme qui se prend pour la faucheuse jusqu’au vieil avaricieux qui, de son vivant, a prévu de hanter ses héritiers, chaque membre est un cas à part, auquel les auteurs consacrent un petit récit cynique et humoristique.

Ce troisième tome est, à l’instar des précédents, très réussi, surfant sur l’humour noir et le suspense policier, une sorte de catalogue d’énigmes qui attendent leur Sherlock Holmes. Les scénarios de Vehlmann sont de petits bijoux de manipulation, aussi tordus qu’un bon Hitchcock. L’intrigue se compose de machinations subtiles (comme celle de ce lord hémiplégique qui veut malgré tout se venger de l’amant de sa femme), de délires psychologiques aux conséquences inattendues (telle la paranoïa qui saisit deux gentlemen dont l’humour un peu sinistre a provoqué la disparition d’un autre sociétaire) ou de paris stupides à l’issue fatale (entre deux chasseurs émérites, décidés à se départager par tous les moyens). Chaque petit conte cruel, bien troussé, redonne un sens au mot « machiavélique ».

Quant au graphisme de Bodart, dessinateur formé à l’école des Franquin, Cauvin et de toute une tradition Dupuis, il restitue à la perfection cette atmosphère originale, mélange de confort « cosy » et de sombres embrouilles : couleurs chaudes, silhouettes victoriennes aux allures respectables, décors historiques… une atmosphère bourgeoise qui dissimule les relents du crime. Bref, des crimes, une ambiance, du mystère… une lecture aussi agréable qu’une soirée Cluedo entre amis.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 07/05/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd