L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 19 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Policier - Thriller  
 

La complainte des filles de joie
Jean Dufaux    Renaud   Vénus H. (tome 3) - Wanda
Dargaud 2008 /  13 € - 85.15 ffr. / 60 pages
FORMAT : 24 x 33 cm
Imprimer

Après Anja et Miaki, voici Wanda. Dufaux et Renaud poursuivent leur galerie de portraits. A chaque tome, une femme, l’une des escort girls de la mystérieuse « Mademoiselle ». Chaque histoire est une page intime et fatale de leur vie. Un récit à la première personne, froid comme leur existence, ce que le dessin de Renaud traduit très bien.

Wanda ne fait pas exception à la règle. Elle a confié sa fille Dominique, à sa naissance, à un couple plus digne qu’elle de l’élever. La mère et la fille n’ont aucun contact. Une fois par an seulement, les parents donnent à Wanda des nouvelles de sa fille. Mais un jour, la mère adoptive vient trouver Wanda. Dominique a disparu depuis trois jours. Elle a 14 ans et dieu sait ce qui a pu lui arriver. La femme désabusée, cynique qu’est Wanda, sorte de morte-vivante errant dans l’enfer des salons décadents, retrouve alors une once d’humanité et décide d’essayer de retrouver Dominique. Au point d’enfreindre les lois de son milieu dans une quête qui, pour elle, prend des airs de chemin de rédemption.

Ce troisième volume ne dépayse pas : on y retrouve les atmosphères feutrées et pestilentielles du réseau de prostitution de luxe. Le schéma appliqué depuis deux tomes par les auteurs est ici répété, mais d’une manière, nous semble-t-il, moins convaincante. Les personnages, trop caricaturaux, empêchent de s’engouffrer dans l’histoire, les dialogues sont convenus, et le scénario laisse des zones d’ombre – ou des zones flottantes – agaçantes. Un album en dessous des deux premiers donc, et l’on préférera se tourner vers Anja ou Miaki pour apprécier pleinement le projet Vénus H..


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 02/07/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Vénus H. (tome 1)
       de Jean Dufaux , Renaud
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd