L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 18 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Le Dieu caché
Marc Bourgne   Christian Perrissin   Barbe rouge (tome 27) - Le secret d'Elisa Davis
Dargaud 2001 /  8.4 € - 55.02 ffr. / 46 pages
ISBN : 2-205-05009-5
Imprimer

Le Dieu caché – Deus absconditus eut, dit Triple-patte, c’est la figure paradoxale que prendrait le Créateur pour mieux se faire désirer par les hommes. C’est en tout cas ainsi que les Jansénistes du XVIIe siècle tentaient de rendre compte de l’angoissant silence divin. C’est aussi la posture qu’affectionne désormais Barbe Rouge : s’étant depuis deux albums rendu insupportable à ses proches, il ne lui a pas fallu moins que mourir pour tenter de reconquérir leur amour.

Pour construire ce nouvel épisode, Périssin et Bourgne délaissent un peu plus Charlier et vont cette fois-ci s’inspirer du cinéma de Fritz Lang. Tout en traversant la jungle de l’isthme de Panama, Anny Read raconte à Eric comment son destin a basculé lorsque, adolescente en Cornouailles, elle fit la rencontre de Barbe Rouge. C’était, bien sûr, à Moonfleet, où rien n’a changé : ni son cimetière, ni ses naufrageurs, pas plus que son crachin ou ses aristocrates véreux. Et pourtant ce ne sont pas tous ces clins d’œil qui tissent l’essentiel du parallèle avec le cinéaste. Si on pense à Lang en lisant ce Secret d’Elisa Davis, c’est d’abord le réalisateur de La Femme au portrait qui s’impose : double portrait ici d’une fille et de sa mère, accroché en face de ceux d’un fils et de son père. La page 9 en donne un aperçu qui impose définitivement la nouvelle dimension oedipienne de Barbe Rouge, muet et insensible tandis que le Faucon Noir au grand large trace une route indifférente au reste de l’humanité.

En collant ainsi à ses thèmes de prédilection, l’adolescence, la dictature paternelle ou le désir contrarié, Bourgne impose de nouveau son aisance graphique au sein d’une série qui est redevenue à juste titre l'une des plus attendue du moment.


Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 06/01/2002 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Barbe-Rouge (tome 26)
       de Marc Bourgne , Christian Perrissin
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd