L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 15 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

De mère en fille...
Jose-Luis Munuera   Jean-David Morvan   Nävis (tome 1) - Houyo
Delcourt 2004 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84789-158-7
FORMAT : 24 x 32 cm
Imprimer

C’est une tendance actuelle de la bande dessinée qui est un peu agaçante : toute série qui marche est immédiatement copiée, généralement en moins bien, par d’autres auteurs – et déclinée en «séries-filles» issues de la «série-mère», par les mêmes auteurs. Le phénomène n’est certes pas nouveau (combien de sous-Greg dans les années 1980 !), mais prend évidemment des proportions gigantesques dans le contexte d’explosion de la BD aujourd’hui. Le résultat est invariablement le même : une bonne idée est tellement diluée qu’on ne consomme plus qu’une soupe sans saveur, qui certes ne fait pas de mal, mais ne surprend pas non plus, ni n’amuse beaucoup.

Qu’est-ce que Nävis ? Une série-fille tirée de la série-mère Sillage, qui elle-même louchait sur nombre de réussites commerciales, à commencer par Lanfeust de Troy… A noter : Philippe Buchet n’apparaît ici que pour mémoire ; les dessins de Nävis sont signés de Jose-Luis Munuera, le dessinateur des Merlin.

Nävis prétend évoquer la jeunesse de l’héroïne de Sillage, c’est-à-dire sa vie de solitaire sur une planète inconnue, en pleine jungle, à la suite du crash de son vaisseau, dont elle est l’unique rescapée – avec Nsob, un robot mi-nounou, mi-précepteur, qui veille sur elle. Tout se passe donc avant que le convoi spatial Sillage ne la récupère («A feu à cendres», Sillage, tome 1). Nävis apprend la vie rude de la jungle en compagnie d’une jeune «Tigrours» (le nom même de la bête éviterait d’en dire plus sur ses caractéristiques physiques, si en fait elle ne ressemblait à un croisement entre une hyène et un tigre à dents de sabre préhistorique). C’est cette petite Tigrours qui donne son nom à l’album. Houyo est poursuivie par le chef de sa meute, qui a déjà tué sa mère, qui s’opposait à son pouvoir. Elle est d’ailleurs sa nièce. Bref, c’est Le Roi lion revisité. Un objet illustré trop bien identifié, comme on trouve beaucoup dans la galaxie de la BD.


Sylvain Venayre
( Mis en ligne le 08/03/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd