L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 9 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Tremble, carcasse
Stephen Desberg   Enrico Marini   Le Scorpion (tome 7) - Au nom du père
Dargaud 2006 /  9.80 € - 64.19 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-505-00018-2
FORMAT : 22,5x29,7 cm
Imprimer

Cela devait bien arriver : on avait suivi le Scorpion (Armando Catalano pour l’état civil, ci-devant pilleur de tombes, découvreur et receleur de reliques, spadassin et séducteur à la Cyrano) jusqu’en Asie, en quête de la croix de Saint Pierre. La quête était d’importance : c’était le seul moyen de lutter contre le cardinal Trebaldi, puissant prélat de l’Eglise romaine, assassin discret, comploteur sans scrupule et dictateur patenté à le tête d’une armée de moines chevaliers masqués. Les six premiers albums, assez bluffants, emmenaient le lecteur au rythme d’une cavalcade soutenue, de Rome à Istanbul, alternant les combats contre les sbires de Trebaldi et les aventures. De l’excellent roman-feuilleton, dans la foulée d’un Alexandre Dumas, du grand spectacle pour amateur de capes, d’épées et de beaux paysages. Mais voilà, le précédent album s’achevait sur un constat d’échec (adieu la relique sacrée) et un mystère intrigant pour le Scorpion. Avec cette nouvelle série, on revient à Rome, une Rome désormais sous la coupe du pape Trebaldi, qui n’hésite pas à y faire règner un régime de terreur dans un XVIIIe siècle finissant. Ambiance plus sombre pour un héros revenu d’entre les morts, et porté à la vengeance. Car le Scorpion va se lancer sur la trace de son passé, celui de sa mère suppliciée comme sorcière, et d’un père invisible… qui pourrait bien être son pire ennemi.

C’est un nouveau cycle, où l’on retrouve un héros qui a perdu une part de ses illusions, un héros plus âpre, plus méchant, plus dur. La vengeance est un plat qui se déguste chaud, et le Scorpion est désormais sur la piste de Trebaldi, comme un chien d’arrêt, non sans risquer la vie de ceux qu’il aime. Bref, un scénario plus noir dans une Rome angoissante, qui permet à Stephen Desberg de lâcher la bride à son personnage et à ses mauvais instincts : le Scorpion devient hargneux, voire mortel, moins chevaleresque, plus humain… Et pour le lecteur habitué, cela change beaucoup l’esprit de la série. Une nouvelle saison commence, qui renouvelle le plaisir de la précédente en redistribuant les cartes (et puis un héros qui évolue, c’est un héros qui ne meurt pas). Mais pour les fans, on reste dans le grandiose : Enrico Marini nous a tellement habitué à un graphisme d’une maîtrise exceptionnelle (Rapaces, Gipsy…) que les superlatifs finissent par devenir lassants. Sens de la mise en scène et du rythme, ambiances travaillées au détail près dans des décors romains baroques, personnages ciselés (notamment la gent féminine : Marini et Desberg ne font pas dans la potiche)… On sent bien que Marini est parfaitement à l’aise dans ce récit classique et maîtrisé de Desberg, et que ce second cycle, tout en reprenant les bonnes recettes du premier (on ne change pas une équipe qui gagne), va bousculer des lecteurs qui s’étaient un peu installés dans une intrigue confortable. Comme quoi, la vengeance, ça a du bon ! À suivre sans hésitations !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/12/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Scorpion (tome 6)
       de Stephen Desberg , Enrico Marini
  • Le Scorpion (tome 5)
       de Stephen Desberg , Enrico Marini
  • Le Scorpion (tome 4)
       de Enrico Marini , Stephen Desberg
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd