L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 5 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

De pieds en cape
Alain Ayroles   Jean-Luc Masbou   De Cape et de Crocs (tome 8) - Le Maître d’Armes
Delcourt - Terres de légendes 2007 /  12.90 € - 84.5 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-7560-0318-4
FORMAT : 23x32 cm
Imprimer

De Cape et de Crocs n’est pas une série ordinaire, et elle le démontre une nouvelle fois. Nombreuses sont les bandes dessinées d’aventure à s’engouffrer dans les terrains connus du genre ; dès le départ, celle-ci au contraire puisait ses sources dans le théâtre et la littérature classique. Un contre-pied ironique qui lui assura sans doute une bonne part de son succès.
Nous voilà maintenant au huitième volume, et les errances de Don Lope et Maupertuis sont devenus une pièce solide du catalogue de leur éditeur. Pourtant, là où beaucoup choisissent la facilité en déclinant une formule, Ayroles et Masbou conservent leur ton érudit, voire le radicalisent.

Depuis trois albums déjà, Don Lope (le loup), Armand de Maupertuis (le renard) et Eusèbe (le lapin), mousquetaires valeureux au service de la justice, sont arrivés sur la lune. Ils y ont rencontré un roi bienveillant, et ont pris son parti contre l’infâme prince Jean. Pour assurer leurs chances dans la guerre qui ne peut manquer de survenir, ils sont rapidement partis à la recherche du Maître d’Armes, Cyrano de Bergerac plus légendaire encore en haut qu’il ne l’est ici-bas.
Dans ce volume, nous faisons enfin sa connaissance. Et le rythme aussitôt s’accélère, comme pour compenser la lenteur du précédent épisode. Les deux camps se dressent, jusqu’à la guerre inévitable.
Le rythme est peut-être même un peu trop rapide, laissant l’impression d’un va-et-vient d’un tome à l’autre, à l’opposé de la savante construction du premier cycle. À force d’accumuler les personnages, il est parfois délicat de les manipuler tous en même temps, et de consacrer de l’espace à toutes les narrations. La représentation théâtrale devant le prince Jean, par exemple, souffre de la comparaison avec celle du quatrième tome.

Mais cela mis à part, Ayroles et Masbou ne déméritent pas, et prennent même la peine de se livrer à deux morceaux de bravoure, en début et en fin de volume. C’est là l’occasion de voir l’étendue de leur plaisir (et du nôtre) à s’autoriser des fantaisies où les dialogues rimés et la bichromie s’installent furieusement. Ouvrir son tome sur un combat mené à coups d’alexandrins érudits est audacieux pour un lancement marketing. C’est pourtant tout à fait réussi.

Références classiques, vocabulaire précieux, Ayroles assure une trame de qualité où Cyrano de Bergerac (qui a le bon goût de rester incognito) parle de l’Arioste et de Molière, avant de nous présenter trois mousquetaires qui évoquent farouchement Dumas. L’humour se fait plus rare que précédemment, mais c’est pour donner plus de place à la poésie et à l’action proprement dite. Quant à Masbou, il met une fois de plus sa splendide palette de couleurs au service d’un dessin solide et expressif. Les chimères, créatures diaphanes nées d’une aurore boréale, prouvent que la couleur traditionnelle a encore de beaux jours devant elle dans la bande dessinée grand public.

Pour conclure ce durcissement de ton, les auteurs choisissent une fin inquiétante, laissant entrevoir la défaite (voire pire) de leurs personnages. Mais ne nous y trompons pas. Si le duo n’a toujours pas annoncé de fin programmée à la série, c’est qu’il leur reste encore de nombreux épisodes à raconter. Les nouveaux rebondissements ne devraient pas trop se faire attendre.


Clément Lemoine
( Mis en ligne le 11/12/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • De Cape et de Crocs (tome 7)
       de Alain Ayroles , Jean-Luc Masbou
  • De cape et de crocs, tome 4
       de Alain Ayroles , Jean-Luc Masbou
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd