L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 2 décembre 2022
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Les grands classiques  
 

Premiers cheveux blancs ?
Stephen Desberg    Will   Tif et Tondu - L’intégrale (tome 9) - Innombrables menaces
Dupuis 2011 /  24 € - 157.2 ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-9001-5034-5
FORMAT : 22x30 cm
Imprimer

Ils ont combattu des créatures surnaturelles, bravé cent fois la mort, combattu sans relâche le crime sous toutes ses formes, contré chacun des plans machiavéliques du pire criminel du siècle ; mais rien ne les avait préparés à ce nouveau défi. Car au début des années 80, Tif et Tondu doivent faire face à la pire menace qu’ils aient jamais affrontée : celle de la ringardisation. Créés en 1938, animés depuis 1949 par le même dessinateur (excellent, certes, mais las de ces personnages qui l’intéressent moins que sa propre création Isabelle), les deux aventuriers sur le retour commencent à avoir sérieusement besoin d’un nouveau souffle. À côté de leurs collègues Spirou et Fantasio, qui viennent d’entamer une merveilleuse cure de jouvence administrée par les impertinents Tome & Janry, ou face à la charmante et très dynamique Natacha de Walthéry, Tif le chauve et Tondu le barbu accusent d’autant plus leur grand âge.

Le nouveau scénariste, Stephen Desberg (alors à l’aube d’une belle carrière), est conscient de ces enjeux. Après deux épisodes dans lesquels il tente, avec un succès discutable, de se couler dans le moule laissé par Tillieux, Desberg entreprend enfin de s’approprier l’héritage et de moderniser, petit à petit, les personnages et leur univers.
Dès l’incipit de son troisième album, « Échecs et match », il transgresse malicieusement l’un des codes implicites de la série en évoquant de front la situation financière des personnages principaux. Il est vrai qu’on n’a jamais vraiment su comment les deux oisifs que sont Tif et Tondu étaient en mesure de s’offrir des vacances de rêve à chaque album... Cette fois, c’est clair, la crise est passée par là et nos héros vont devoir travailler, comme tout le monde. Du moins jusqu’à la page suivante, où il s’avère que tout cela n’était qu’un cauchemar... Pour cette fois, la transgression tourne court, mais l’intention est déjà là.
Encore plus fort : Desberg donne aux personnages (ou du moins à l’un d’entre eux) une sexualité. Tif, qui était déjà devenu le comique du duo sous la plume de Tillieux, écope en outre du rôle du dragueur invétéré. Ainsi, au début d’« Échecs et match », c’est sa rencontre avec une jolie auto-stoppeuse qui amorce l’intrigue. Dans « Swastika », il se fait littéralement violer jusqu’à l’épuisement par toute une tribu d’amazones en chaleur ! Tome & Janry eux-mêmes seront bien plus chastes lorsqu’ils évoqueront les amours de Spirou et de Fantasio dans « Luna Fatale », 12 ans plus tard...
Les intrigues se veulent dans l’air du temps (« Échecs et match » et les quelques histoires courtes reprises dans ce volume s’intéressent à l’informatique, encore balbutiante à l’époque), quand elles ne s’inspirent pas carrément du cinéma hollywoodien récent (l’exotisme sud-américain et les nazis d’opérette de « Swastika » renvoient directement aux Aventuriers de l’Arche perdue).

Il serait très exagéré de qualifier que ces quelques nouveautés, somme toute un peu timides et encore maladroites, de véritable « coup de jeune ». Mais s’insinue mine de rien un étonnant décalage avec le dessin de Will, resté ultra-classique. C’est précisément ce choc des générations entre un dessinateur en fin de carrière, géant d’un âge d’or désormais révolu, et un scénariste encore jeune, inexpérimenté mais en phase avec son époque, qui confère un charme unique aux albums du duo Will-Desberg.


Michaël Bareyt
( Mis en ligne le 14/05/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Tif et Tondu - L’intégrale (tome 8)
       de Stephen Desberg , Maurice Tillieux , Will
  • Tif et Tondu - L’intégrale (tome 7)
       de Maurice Tillieux , Will
  • Tif et Tondu - L’intégrale (tome 6)
       de Will , Rosy
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd