L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 23 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Les grands classiques  
 

René (post-) Goscinny
René Goscinny   Dino Attanasio   Roger Francel   Spaghetti, Intégrale (tome 5)
Le Lombard 2012 /  25.50 € - 167.03 ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-8036-2842-1
FORMAT : 22,2x29,5 cm
Imprimer

Que deviennent les petits miquets quand ils changent d'auteurs? Poursuivant son travail de redécouverte, le Lombard s'attaque à la postérité de la série Spaghetti après l'abandon de Goscinny.
En 1965, le succès de Pilote et d'Astérix a ouvert au scénariste des opportunités nouvelles. Il flirte avec la grande presse, le cinéma. Et décide donc de mettre un terme à certaines de ses séries, notamment celles du journal Tintin, moins reconnues. Spaghetti, Strapontin, mais aussi Le Petit Nicolas se retrouvent privés d'un cocréateur. On sait que la succession de Goscinny a toujours été rude, qu'elle ait été posthume ou pas. Si Tabary et Gotlib ont eu le génie de rebondir et de tirer leur œuvre dans une direction nouvelle, la plupart des dessinateurs ont mis en place des exercices de style avec un peu d'âme en moins. Spaghetti, série méconnue et déjà riche de plusieurs vies, méritait un traitement un peu particulier. Et de fait, Attanasio confiera le personnage à plusieurs scénaristes successifs, attendus ou non, plus ou moins dans la continuité de ses années les plus canoniques. On y verra des stars, comme Greg, et des anonymes. La série voguera douloureusement d'éditeur en éditeur, jusqu'à la retraite de son dessinateur.

Dans les deux derniers volumes de l'intégrale des épisodes du Lombard, nous découvrons la transition entre les derniers scénarios signés Goscinny et le scénariste suivant, Roger Francel, homme de radio passé à la bande dessinée sur le tard. La préface nous apprend l'identité étonnante de cet homme-orchestre, auteur, animateur, programmateur et comédien. Ce volume inclut aussi une série de récits courts plus tardifs, scénarisés par Meys, Sas ou Duval, de quoi fournir une belle brochette de variations sur un thème imposé.

L'avant-dernier récit de Goscinny, Les navigateurs solitaires, est un des meilleurs de la série, presque un chant du cygne. Le bête cousin Prosciutto accumule les gaffes et les bons mauvais mots, dans un huis-clos marin rempli de trouvailles. Coincés sur un voilier en pleine mer, les héros échouent de navire miné en île faussement déserte. Obligé par le peu de décors à limiter ses rebondissements, Goscinny compense en multipliant les running-gags, les quiproquos, revenant sur chaque thème de toutes les façons possibles. Francel garde ce modèle. Il confronte Spaghetti et Prosciutto à la contrebande, un thème classique dans la série. Mais les contrebandiers sont en réalité des espions, et les services des nations concurrentes entrent en scène. Le récit remplit ses promesses, sans doute moins original, mais avec honneur. Ce n'est pas toujours le cas des histoires courtes de fin de volume. Duval en particulier refait de Spaghetti la force agissante, cherchant à boucler son budget. Au risque de perdre ce qui fait le charme des personnages, le rapport complexe entre Spaghetti et son cousin. Mais paradoxalement ce nouveau départ renoue avec les thématiques des toutes premières aventures de Spaghetti dans le journal Tintin. La série prend alors la forme d'une boucle amusante, sans qu'on sache trop si Duval en a eu conscience ou pas.

Au final, Spaghetti a vécu, a eu ses riches heures et ses moments de doute ; il témoigne ici de la réinvention permanente du monde.


Clément Lemoine
( Mis en ligne le 05/03/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Spaghetti, Intégrale (tome 3)
       de René Goscinny , Dino Attanasio
  • Spaghetti, Intégrale (tome 2)
       de René Goscinny , Dino Attanasio
  • Spaghetti, intégrale (tome 1)
       de René Goscinny , Dino Attanasio
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd