L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 12 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Revues, essais & documents  
 

Dans la pénombre, deux yeux de fauve vous regardent.
 Collectif   Papier
Delcourt 2013 /  9.95 € - 65.17 ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-756064139-1
FORMAT : 12,7x18 cm
Imprimer

Ces derniers mois, la bande dessinée qui bouge se faisait sur Internet. Le phénomène des revues en ligne, Professeur Cyclope et Mauvais Esprit, montrait que les auteurs relançaient l'innovation digitale. Mais une salve de rentrée prouve que le papier n'est pas en reste, avec une série de nouvelles revues diffusées en librairie, de Mon Lapin à La Revue dessinée, en attendant Aaarg. On aurait logiquement attendu Lewis Trondheim et Yannick Lejeune sur le terrain numérique : le second s'est fait connaître en organisant le festiblog, tandis que le premier a marqué la bande dessinée digitale avec Le Blog de Frantico ou Bludzee. Pourtant, les voilà en première ligne de cette nouvelle flotte à l'assaut des librairies.

Avec son titre Papier, leur revue joue la provoc. Témoin ce robot dessiné par Trondheim en page de garde, qui en trouve un exemplaire dans les ruines d'une civilisation. Mais l'élan créatif, désormais, se conjugue à la fois sur écran et en recueil. Le format, manga plus que roman, et les compositions éclatées montrent bien que Papier est en phase avec la modernité. Les réflexes archaïques d'une tradition vieillissante sont loin malgré la résistance du support – nous retrouvons donc l'élégante Florence Dupré-Latour et l'extraordinaire Jérôme Anfré, également présents sur Internet. D'autres auteurs sont plus inattendus : deux américains et quelques débutants français à découvrir.

D'un récit à l'autre, on retrouve un goût commun pour l'humour et le ludique. Que la planche de Guy Delisle soit cachée comme un bonus de CD implique une envie de décalage jusque dans l'objet. Combien auraient osé choisir comme thème du premier numéro «  un animal mort »? Originalité et convention sont au programme. En comparaison, la nouvelle formule de Mon Lapin brille à la fois par l'absence de Trondheim et par un ton globalement convenu.

Les genres les plus différents se succèdent dans Papier, du thriller à l'autobiographie. La revue s'ouvre sur une superbe réinvention du Livre de la Jungle par Bastien Vivès, âpre et touchante. Nous avons ensuite le plaisir de retrouver Richard, l'éternel adolescent animé par Lewis Trondheim dans les pages de Lapinot, pour un sketch dans les allées du cimetière. Avec la troisième histoire, une fable cynique de l'américain Dylan Meconis, nous sommes déjà convaincus et le reste du recueil, malgré des formats courts moins marquants, se lit d'une traite. Au nombre des bonnes surprises, un récit à contre-emploi de Grégory Panaccione. Ses deux albums Toby mon ami et Âme perdue ont fait connaître ce virtuose de la couleur dans des longs récits quasi-muets : nos certitudes s'écroulent en le retrouvant ici en noir et blanc, dans un polar loufoque à la limite de la parodie. Autre mention spéciale pour le récit autobiographique de Florence Dupré-Latour, qui confesse la complexité de ses sentiments successifs pour sa chienne. Notre détresse humaine en ressort plus vive, mais pas plus noble.

Il est amusant de constater que Papier repose essentiellement sur la force du récit, là où ses concurrents numériques s'appuient sur des innovations formelles – formats très courts et ruptures technologiques. Retrouver le plaisir de l'immersion dans un univers d'auteur, le temps de quelques feuillets, est une très bonne nouvelle.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 30/09/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Bludzee
       de Lewis Trondheim
  • La Guerre
       de Bastien Vivès
  • Toby mon ami
       de Grégory Panaccione
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd