L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 27 février 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Revues, essais & documents  
 

Une décennie illustre
Jean-Jacques Gabut   L’Age d’or de la BD - Les journaux illustrés, 1934-1944
Herscher 2004 /  49 € - 320.95 ffr. / 188 pages
ISBN : 2-7335-0368-5
FORMAT : 26 x 35 cm
Imprimer

Un doux parfum de nostalgie règne dans ces pages. Jean-Jacques Gabut revient sur ses lectures de jeunesse et dresse l’inventaire des nombreux journaux illustrés français qui s’étalent durant plus d’une décennie dans les rayons des libraires… ou des épiceries ! Grand amateur de bandes dessinées et lui-même collectionneur, Jean-Jacques Gabut expose dans ces pages son amour pour le genre, et plonge son lecteur dans un grand bain de jouvence, lui rappelant des noms connus mais oubliés, des héros aujourd’hui disparus mais dont le souvenir reste vivace pour tous les bédéphiles. Au fil de ces pages richement illustrées, le lecteur croise ainsi le chemin de célébrités (Mandrake, Flash Gordon, Tarzan ou Dick Tracy…), mais aussi de héros passagers aux noms exotiques et pleins de promesses (Rudy le justicier mexicain, Jeannette l’orpheline héroïque…).

Déroulant le fil chronologique de ces parutions, Jean-Jacques Gabut focalise son attention sur la décennie 1934-1944, symbolisant pour lui le premier âge d’or de la bande dessinée en France (et non de la bande dessinée française, nuance !...). L’auteur montre bien comment les nombreuses bandes dessinées venues des Etats-Unis envahissent peu à peu les pages des journaux français, et font ainsi exploser le marché des illustrés. Ce débarquement avant l’heure apporte son lot de séries cultes, de héros courageux, de fantaisie et d’évasion. En octobre 1934, Paul Winkler édite sous l’égide d’Opera Mundi le premier numéro du Journal de Mickey. Dans le petit monde des publications illustrées, ce nouvel hebdomadaire en couleurs et grand format fait l’effet d’une bombe, « une tornade en Technicolor », et les suiveurs seront nombreux à se lancer aux trousses de la souris de Walt Disney. Le résultat est une multitude de revues publiées, chacune ayant un credo, une spécialité, une série culte. La guerre mettra fin à l’importation des bandes américaines et permettra logiquement aux dessinateurs français de pouvoir à nouveau s’exprimer avant la prochaine offensive… venue cette fois de Belgique.

Consciencieux et précis, l’auteur consacre donc la majeure partie de son ouvrage à présenter largement chaque publication : Hop-là !, Aventures, Robinson… Toutes les grandes revues sont recensées et les principales séries qu’elles contiennent sont citées et parfois critiquées. L’originalité d’une série venant parfois d’un titre subissant les affres de la version française : dans sa première traduction française, Superman portait ainsi le doux nom de Yordi !

Jean-Jacques Gabut réduit les faits historiques à une portion plus que congrue : Occupation, Libération, loi de 1949… Les événements sont brièvement rappelés permettant un large aperçu des périodes et de leur singularité. Ainsi, sous le régime de Vichy, les bandes dessinées américaines vont naturellement se faire de plus en plus rares, et l’on apprendra à reconnaître les publications à la gloire du Maréchal. Si le texte de Jean-Jacques Gabut tourne parfois à l’inventaire un peu fastidieux pour qui ne s’intéresse que de loin à cette période, la qualité iconographique de l’ouvrage ne peut que ravir tous les amateurs. Le large format choisi par les éditeurs permet des mises en pages amples et aérées, mettant parfaitement en valeur les nombreuses planches et vignettes. C’est à chaque nouvelle page tournée, une agréable surprise, une retrouvaille avec un héros autrefois chéri, ou, plus simplement, un émerveillement devant la qualité plastique de certains travaux.

Le livre est augmenté d’un index très utile pour qui cherche à retrouver rapidement une série et son support. Si L’âge d’or de la BD n’est pas à proprement parler un livre historique à la documentation exhaustive, il n’en reste pas moins un ouvrage réellement passionnant à découvrir, comme la vieille malle remplie de costumes au fond du grenier. Et qui sait, peut-être ce livre sera-t-il pour quelques-uns de ses lecteurs le premier pas vers une vocation de collectionneur.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 12/03/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • BD Guide 2005
       de Claude Moliterni , Philippe Mellot , Laurent Turpin , Michel Denni , Nathalie Michel-Szelechowska
  • Larousse de la BD
       de Patrick Gaumer
  • Dictionnaire de la Bande dessinée
       de Henri Filippini
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd