L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Bye !
Raoul Cauvin    Jean-Pol   Sammy (N° 40) - Boy
Dupuis 2009 /  9.45 € - 61.9 ffr. / 46 pages
ISBN : 978-2-8001-4048-3
FORMAT : 21,5x30 cm

Couleurs: Cerise
Imprimer

Les héros de BD ne meurent jamais, c'est bien connu, mais il arrive que certains d'entre eux prennent leur retraite. C'est le cas aujourd'hui de Sammy Day et Jack Attaway : à l'issue de leur quarantième aventure, les « Gorilles » de la série Sammy rangent définitivement leurs sulfateuses au placard, les auteurs ayant décidé de passer à autre chose.

Créée par Berck et le prolifique Raoul Cauvin en 1970, cette sympathique série raconte les aventures hautement fantaisistes de deux gardes du corps dans le Chicago des années 30, en pleine prohibition. Au cours de leurs nombreuses missions, Sammy et Jack fréquentent l'incorruptible Eliott Ness et l'insaisissable Al Capone, combattent le trafic d'alcool et le Ku-Klux-Klan, bourlinguent de l'Amérique Latine au Vatican en passant par le Pôle Nord, assistent au « jeudi noir » de Wall Street, visitent Hollywood, rencontrent des savants fous, des robots et même des revenants ! Cauvin, qui signe ici sa seule série d'histoires longues en dehors des Tuniques Bleues, s'en donne à cœur joie et ne recule devant aucune invraisemblance pour divertir le lecteur. La loufoquerie ambiante est renforcée par le trait cartoonesque de Berck, digne représentant de « l'école de Marcinelle ». En 31 albums (qui ne sont plus disponibles que sous forme de l'intégrale en 10 volumes Tout Sammy), les deux auteurs créent une œuvre plaisante, à la fois originale par le choix du sujet (la prohibition aura rarement été évoquée en bande dessinée, surtout sur le mode humoristique) et ultra-classique par le traitement (on y reconnaît à 100 mètres la patte de Cauvin).
En 1994, Berck prend sa retraite, et confie la destinée graphique de ses personnages à Jean-Pol, dessinateur flamand peu connu du lectorat francophone. Celui-ci assure une reprise tout à fait réussie, dans la droite lignée de son prédécesseur.

« Boy », le 40ème et dernier tome, est cependant loin d'être à la hauteur des meilleurs albums de Sammy. Pour clore la série, Cauvin se satisfait d'un scénario fort pauvre et archi-prévisible, construit comme une histoire courte artificiellement étirée sur 44 pages. Dans ces conditions, on ne s'étonnera pas que Jean-Pol lui-même semble s'ennuyer ferme : ses tics graphiques et les approximations de son dessin sont de plus en plus apparentes. Restent en faveur de l'album quelques situations cocasses, et bien sûr le plaisir nostalgique de retrouver nos deux Gorilles préférés pour un ultime tour de piste.


Michaël Bareyt
( Mis en ligne le 18/05/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd