L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 11 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Tuniques Blues
Raoul Cauvin    Lambil   Les Tuniques Bleues (n° 53) - Sang bleu chez les Bleus
Dupuis 2009 /  9.45 € - 61.9 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-8001-4428-3
FORMAT : 21x30 cm
Imprimer

Contrairement à ce que l’on croit, la Guerre de Sécession ne fut pas qu’une affaire américaine. En effet, François d’Orléans, le fils du Roi de France en personne, se rendit aux Etats-Unis pour combattre aux côtés des yankees. Et, accessoirement, pour peindre la campagne américaine, car le gentilhomme était passionné d’aquarelle.

C’est cette anecdote historique sans grand intérêt (si ce n’est celui de justifier un énième titre à jeu de mots : « Sang bleu chez les Bleus ») qui sert de prétexte au cinquante-troisième album des Tuniques Bleues. Prétexte et rien de plus, car à mi-parcours, Cauvin oublie totalement son sujet de départ pour nous entraîner dans une aventurette qu’on a l’impression – et pour cause – d’avoir déjà lue 52 fois. Jugez plutôt : le caporal Blutch tente de déserter ; le lieutenant Chesterfield l’en empêche ; puis ça recommence, encore et encore, ad nauseam, jusqu’à l’intervention finale du capitaine Stark (« Chaaaaargez ! »)... et en attendant le prochain épisode. Pour l’originalité, on repassera.
Cela fait bien longtemps que cette série n’est plus que l’ombre d’elle-même, mais certains albums récents (ne serait-ce que le précédent) avaient au moins le mérite d’être un minimum distrayants. Ici, on aura beau chercher, on ne trouvera pas la moindre idée un tant soit peu fraîche ou amusante. Même le dessinateur, condamné à recycler année après année les mêmes décors, les mêmes personnages, les mêmes scènes, semble s’ennuyer ferme.

Un album inutile, insipide et triste. Espérons que la prochaine livraison sera plus inspirée.


Michaël Bareyt
( Mis en ligne le 08/12/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Tuniques Bleues (tome 52)
       de Raoul Cauvin , Lambil
  • Les Tuniques Bleues (n°51)
       de Raoul Cauvin , Lambil
  • Les Tuniques Bleues (n°50)
       de Raoul Cauvin , Lambil
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd