L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Voyage, voyage
Nicolas de Crécy   Salvatore (tome 4) - Retour à Brest
Dupuis 2010 /  11.50 € - 75.33 ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-8001-4849-6
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

Le plus court chemin pour aller d’un point à un autre, c’est la ligne droite. Salvatore n’en a cure. Pour rejoindre sa douce et belle Julie, quelque part là-bas en Amérique du Sud, le petit chien garagiste décide de traverser des continents entiers plutôt que de choisir la facilité et traverser l’océan. Si en plus des imprévus de parcours l’éloignent de sa route, on peut imaginer que le voyage n’est pas près de se terminer.
Dans ce nouvel épisode, après un détour par l’Autriche, Salvatore, toujours accompagné de son petit acolyte et souffre-douleur moustachu, décide de rebrousser chemin. Direction Brest ! Salvatore n’a plus peur d’être un chien mouillé et s’il doit rejoindre Julie, il lui faudra voguer sur l’Atlantique.

Ce quatrième épisode s’attache toujours à suivre les pérégrinations d’autres personnages : ainsi, nous retrouvons également Amandine, la truie, à la recherche de son petit porcelet disparu. Pour l’aider dans sa quête, elle fait appel à Jean-Louis Jean, un détective privé qui ne rechigne pas aller sur le terrain, en l’occurrence dans les égouts sur les traces d’une tribu de gothiques.

Si l’aventure se poursuit sans ennui et que ce nouvel épisode se dévore comme les précédents, on ne peut s’empêcher de penser que la série commence un peu à fonctionner en pilotage automatique, et à doucement ronronner comme le moteur de la Julie-mobile. Qu’on ne sache pas vraiment où ces pérégrinations dramatiques vont nous conduire peu importe finalement, cela fait partie du charme de la série et le hasard est même l’un des thèmes principaux de la saga, mais là où l’on est quelque peu déçu c’est dans le dessin de son auteur, toujours parfait mais qui, cette fois, n’impressionne plus, faute de grands moments et de réelle inspiration.
À l’instar de son héros et de ses errances intrépides, il serait peut-être temps pour l’auteur du Bibendum céleste, de Prosopopus et de quelques autres chefs-d’œuvre, de négocier, à nouveau, quelques virages serrés.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 13/09/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Salvatore (tome 3)
       de Nicolas de Crécy
  • Salvatore (tome 2)
       de Nicolas de Crécy
  • Prosopopus
       de Nicolas de Crécy
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd