L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Pour le meilleur et pour le rire
Joann Sfar   Lewis Trondheim    Boulet   Donjon Zénith (tome 5) - Un mariage à part
Delcourt - Humour de rire 2006 /  8.90 € - 58.3 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84055-734-7
FORMAT : 23x30 cm
Imprimer

Après deux derniers albums de haute tenue (Des soldats d’honneur et Après la pluie), le Donjon revient à son âge d’or pour le cinquième épisode de la série dite Zénith. On retrouve nos héros alors qu’ils se préparent au mariage de l’année entre le Gardien et Isis, la princesse kochaque. Mais rien ne va vraiment filer doux ici et plus l’heure de la cérémonie approche, plus les contretemps se succèdent. Entre un Herbert amoureux qui veut ravir la fiancée au bec et à la barbiche de son maître, un Marvin de plus en plus excédé par les comportements de chacun, et un Guillaume de la Cour venu récupérer le Manteau du Destin, il n’y a plus beaucoup de place pour apprécier la solennité du moment…

Retrouver les personnages de Donjon dans une nouvelle aventure reste toujours un grand moment de plaisir et, à l’exception de flash-back maladroitement intégrés au récit, ce dernier opus est à nouveau une réussite, drôle et mouvementée. Les fans de la série et autres pinailleurs apprécieront aussi les quelques références et clins d’oeil à divers événements et époques de l’univers crée il y a maintenant huit ans par Sfar et Trondheim. L’album se termine par un dernier rebondissement qui laisse présager encore quelques belles aventures.

Mais le principal événement de cet épisode reste le passage de crayons entre Trondheim et Boulet. Après avoir œuvré sur les quatre premiers opus de la série, le papa de Lapinot laisse donc toute liberté au talentueux dessinateur de La Rubrique Scientifique et de Raghnarok, et auteur, sur le web, d’un blog souvent hilarant. Pour son baptême du feu (du Tong Deum en l’occurrence), Boulet n’a pas à rougir de sa performance, au contraire. Si certains choix paraissent étonnants (l’étrange humanisation d’Herbert par exemple), l’ensemble est d’une grande richesse et d’un dynamisme remarquable, et l’on sent que le dessinateur s’est amusé à parcourir les salles du donjon et croquer les créatures qui rôdent dans chaque recoin. Le lecteur appréciera décortiquer ces cases très détaillées où chaque monstre est toujours plus horrible que son voisin…

Vite ! La suite !


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 29/06/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Donjon Zénith (tome 4)
       de Joann Sfar , Lewis Trondheim
  • Donjon Parade (tome 4)
       de Joann Sfar , Manu Larcenet , Lewis Trondheim
  • Donjon Crépuscule (tome 104)
       de Joann Sfar , Lewis Trondheim , Kerascoët

    Ailleurs sur le web :
  • Bouletcorp: le blog de Boulet
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd