L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 24 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Une mort bien ennuyeuse
 Boucq   Les Aventures de la Mort et Lao-Tseu (tome 3) - www.la-mort.fr
Editions Audie - Fluide Glacial 2006 /  9.95 € - 65.17 ffr. / 48 pages
ISBN : 2858154945
FORMAT : 23 X 30 cm
Imprimer

Le premier tome a déjà de 10 ans, le deuxième est sorti en 2000, tous deux chez Casterman. Voici le troisième volet des Aventures de la Mort et Lao-Tseu, désormais publiées chez Fluide Glacial. Un album composé de dix saynètes qui mettent en scène le personnage de la Mort – classiquement incarnée par un squelette muni de sa faux – et son compagnon Lao-Tseu, qui n’est autre qu’un cochon, moins philosophe que son nom pourrait le laisser croire. Un couple improbable et volontairement mal assorti (un tas d’os et un porc dodu), qui dort dans une tombe et occupe ses journées à faucher des vies bien sûr, mais aussi à traîner dans les bars ou à faire des footings au cimetière. Une Mort guillerette, donc, qui installe des paraboles sur les tombes, visite le musée de l’Homme et accompagne son cochon amoureux dans des soirées « destroy ».

Dix saynètes, dix histoires ennuyeuses. Boucq n’a rien à dire et accumule des situations sans intérêt et bien souvent vulgaires, comme cette présentation du « premier fossile homosexuel de l’humanité » et les commentaires qui l’entourent. Quand une bande de jeunes se tuent en voiture, sont enterrés ensemble et se font virer du cimetière dès la première nuit parce qu’ils ont fait du raffut, on ne rit pas. Quand une entreprise de pompes funèbres passée maître dans l’art du marketing présente ces cercueils téléguidés pour gens seuls, ces cercueils farceurs pour comiques, ou ces cercueils haut débit certifiés ADSL, on ne rit pas non plus. L’humour est bien lourd, les jeux de mots aussi, de la première à la dernière planche. Oui, la mort, c’est le royaume du vide, et Boucq nous le fait bien sentir. Reste un dessin naturellement talentueux. Mais cela ne suffit pas à faire un album intéressant.


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 07/11/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Rock Mastard (tome 1)
       de Boucq , Karim Belkrouf
  • Face de Lune (tome 5)
       de Boucq , Alexandro Jodorowsky
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd