L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Sympathique fantasy
Hervé Bourhis   Rudy Spiessert   Ingmar (tome 2) - Crâne noir
Dupuis - Expresso 2007 /  9.80 € - 64.19 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2800139197
FORMAT : 22,5x29,7 cm
Imprimer

Lointain cousin du valeureux Thorgal (en moins grand, moins beau, moins fort, moins courageux, et moins malin), Ingmar est un viking paresseux et pantouflard, entraîné malgré lui dans le tourbillon de l'aventure. Après moult péripéties, qui nous ont été rapportées dans le précédent épisode de sa saga, notre sympathique antihéros se voit confier la mission d'escorter la jolie Cuneen (flanquée de sa duègne acariâtre) jusqu'au couvent auquel la destine son père. Mais sur la route de Ceann-Dubh, les voyageurs devront faire face à la présence menaçante de l'affreux sorcier Crâne Noir...

L'année dernière, Bourhis et Spiessert, déjà auteurs des trois tomes du Stéréo Club chez Dargaud, nous présentaient leur nouveau personnage dans un premier tome plutôt réussi : « Invasions et chuchotements ». Plus dense, plus fin, plus drôle : « Crâne noir » est encore meilleur que son prédécesseur.
Tout au long de l'album, le scénariste Hervé Bourhis fait preuve d'un humour réjouissant. Les gags de situation s'enchaînent, et la drôlerie des dialogues fait mouche. À la manière d'un Goscinny, Bourhis jongle avec les différents registres de comiques et introduit plusieurs niveaux de lecture. Au-delà du burlesque bon enfant, certaines scènes stigmatisent l'hypocrisie et la lâcheté des « braves » villageois, prompts à désigner un bouc émissaire pour leurs malheurs (un thème récurrent dans Lucky Luke et Astérix); au détour des dialogues, on trouve également quelques réflexions bien senties sur la religion (« un truc inventé pour que les femmes restent à la maison et que les pauvres restent dociles »).
Les auteurs mettent en place une galerie de personnages très attachants ; en particulier Cuneen, jeune vierge un peu coquine, plus courageuse et plus maligne que les mâles qui lui tournent autour. Le duo qu'elle forme avec Ingmar est tout à fait savoureux. On retiendra également le « méchant » de l'histoire, Crâne Noir, qui révèle son vrai visage dans une scène très amusante. Le dessinateur Rudy Spiessert excelle à animer ces personnages loufoques. Son trait doux et charbonneux, dont se dégage un charme irrésistible, est pour beaucoup dans l'amusement du lecteur.
On se régale donc en suivant les aventures de ce petit barbare maladroit, d'autant plus que les auteurs s'ingénient à nous conduire là où on ne les attend pas. Alors que le début de l'album semble mettre en place les éléments d'une intrigue très classique et balisée (la route semée d'embûches, les personnages aux caractères antagonistes...), cette belle construction vole rapidement en éclats, et les rebondissements inattendus s'enchaînent sans temps mort. Tout au long de l'album, les auteurs s'amusent à reprendre les ingrédients classiques du récit d'aventure pour les détourner, leur donnant ainsi une nouvelle saveur. Le plaisir du lecteur, dépaysé bien qu'en terrain connu, en est décuplé.

Avec cette série fraîche et attachante, Bourhis et Spiessert ont su capter intelligemment ce qui faisait le charme des classiques de notre enfance, tout en y apportant beaucoup de modernité dans le rythme et l'humour. Espérons que la « saga d'Ingmar » est appelée à nous être contée encore longtemps : ce petit barbare-là n'a rien à envier aux grands.


Michaël Bareyt
( Mis en ligne le 20/02/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Stéréo Club (tome 3)
       de Hervé Bourhis , Rudy Spiessert
  • Comix Remix (tome 2)
       de Hervé Bourhis
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd