L'actualité du livre Dimanche 14 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Titeuf fait sa rentrée des classes
 Zep   Titeuf, tome 8 - Lâchez-moi le slip !
Glénat 2000 /  8.55 € - 56 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7234-3269-6
FORMAT : 22 X 29
Imprimer

Un nouvel album de Titeuf pour septembre, voilà qui va aider à faire passer chez les écoliers l’amère pilule de la rentrée scolaire. Selon un sondage LSA-Sofres, Titeuf est en effet le troisième personnage de BD préféré des adolescents, derrière Astérix et Boule et Bill. Il faut dire qu’il est très représentatif de l’enfance, dans ce qu’elle a de permanent mais aussi de particulier à notre époque.

Les mauvaises notes, les amours de récré, les disputes avec les petites soeurs, les vacances et les surprises-parties sont autant de thèmes qui se retrouvent à la fois dans la vie et dans ce genre de bandes dessinées, traités dans le Petit Spirou comme dans l’Elève Ducobu. Mais avec sa mèche rebelle, son attitude nonchalante et son langage "à la cool", son intérêt pour les questions de l’époque, Titeuf est également très contemporain. C’est ce petit plus qui fait son originalité.

Et c’est sans doute pour cela que les enfants et les adolescents se reconnaissent dans le regard que jette Titeuf sur un monde qui le surprend tous les jours un peu plus : dans ce huitième album, il interprète ainsi à sa façon la génétique, la psychanalyse, le militantisme, l’art et les sectes. Il est en prise directe sur le monde qui l’entoure, et c’est pourquoi il renouvelle la BD des cours de récré.

Le trait de Zep est comme une métaphore : les visages de ses personnages exacerbent leurs personnalités. Le regard noir de Nadia exprime son inaccessibilité, les grosses lunettes de Manu cachent sa timidité, la corpulence d’Hugo et sa figure à demi-cachée font de lui un copain qu’on respecte. Et Titeuf, quant à lui, est toujours aussi agaçant, indépendant, impertinent et... attachant !

Titeuf et sa bande de potes évoquent un peu les Peanuts et Charlie Brown, ou encore Mafalda, dans ce mélange de naïveté et de lucidité. Même si Titeuf n’a pas encore acquis la légendaire notoriété de ces deux monuments, il y a une parenté assurément entre toutes ces séries : un regard spontané sur le monde qui leur est donné, non pas naïf mais simple et évident. On aimerait que tous se rencontrent : en dépit de leurs trois cultures différentes, ils auraient certainement beaucoup de choses à se raconter. Et à nous dire aussi par la même occasion !


Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 02/10/2000 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le guide du zizi sexuel
       de Zep , Hélène Bruller
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd