L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 1 décembre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Gloire au dernier de la classe !
 Godi    Zidrou   L'élève Ducobu Tome 5 : Le roi des cancres
Le Lombard 2000 /  7.94 € - 52.01 ffr. / 46 pages
ISBN : 2-8036-1490-1
FORMAT : 22 X 31
Imprimer

L’élève Ducobu est bien le roi des cancres : abonné au 0 sur10, un baobab dans la main, il revendique pour ses camarades de l’école primaire le droit de ne rien faire et de dormir au fond de la classe. Dans sa tenue jaune rayée de noir, Ducobu est un peu le hors-la-loi de l’école, le mal-aimé de la classe et le cauchemar de l’instituteur, M. Latouche.

Même s’il a l’air d’un pré-ado un peu bébête, Ducobu fait preuve d’un bon sens qui parfois désarçonne ceux qui sont un peu trop sûrs de leur fait. Car le mal dont souffre Ducobu est bien plus la paresse que la bêtise : mieux, il fait souvent preuve d’une certaine forme d’intelligence dans sa façon d’échapper aux devoirs ou de répondre à "Léonie-la-première-de-la-classe".

Ainsi, il entreprend de réapprendre l’histoire à son maître d’école. Il lui enseigne même à faire du profit en mettant de bonnes notes à tout le monde, détournant une nouvelle circulaire ministérielle tout à fait stupide. Et il est aussi capable de liguer la classe contre M. Latouche pour lui poser des questions métaphysique dont le pauvre maître n’a évidemment pas les réponses !

Godi et Zidrou jettent avec les aventures de leur héros un regard à la fois humoristique et réaliste sur un univers que nous avons tous connu, et que certains connaîtront toujours : l’école primaire, les inspections, les devoirs, les problèmes et les compos, les bulletins et les amours de la cour de récré. A cet égard, le couple virtuel et infernal Léonie-Ducobu est un modèle de déséquilibre: quand la bûcheuse est secrètement amoureuse du cancre, celui-ci ne lui parle que pour copier sur elle... et garde ses sentiments de côté pour d’autres filles plus attirantes qu’une simple binoclarde aux nattes désuètes.

Tout cela est évoqué sur un ton toujours léger, et l’humour est bien manié par des auteurs qui connaissent leur sujet à merveille : ancien instituteur, Zidrou a eu le temps d’observer les moeurs des enfants de 7 à 77 ans. Et c’est cette large cible qui, peut-être, empêche les auteurs de se donner à plein, car si l’on sourit souvent, on ne rit que rarement aux éclats. Dans le genre, le Petit Spirou est bien plus efficace, allant beaucoup plus loin dans les fantasmes enfantins. Il est vrai qu’il s’adresse aux adultes plutôt qu’aux jeunes.

Le dessin de Godi est quant à lui sommaire mais aussi soigné dans les détails, comme des dessins d’enfant qui auraient été repris par un professionnel. Complété par des couleurs basiques, ce graphisme naïf colle bien à l’esprit d’une série extrêmement sympathique mais sans charme réel. Les gags restent le plus souvent convenus, rarement complètement décalés : c’est le prix à payer pour faire rire à la fois les parents et leurs enfants.


Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 29/08/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd