L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

Des amis de 30 ans
Pierre Veys   Nicolas Barral   Baker Street (n°5) - Le Cheval qui murmurait à l’oreille de Sherlock Holmes
Delcourt 2008 /  9.95 € - 65.17 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-7560-7319-0
FORMAT : 21x29 cm
Imprimer

Depuis maintenant 4 albums, Pierre Veys au scénario et Nicolas Barral au dessin font subir à un pauvre couple de londoniens les pires outrages. S’attaquant sans vergogne à deux vieilles sommités littéraires, ils les traînent dans des aventures improbables jusqu’aux confins de l’empire anglais, n’hésitent pas à les soumettre à des traitements parodiques humiliants, et pire, affichent – au regard d’un public de bédéphiles voyeurs – leur vie intime dans leur logis de Baker Street. Et ça marche… Depuis le début de Baker Street, excellente série, gentiment ironique et jouant sur le thème du vieux couple de héros, on peut dire que Holmes et Watson ont trouvé une nouvelle jeunesse. Si Holmes conserve les capacités de déduction qui firent sa fortune, il est en plus nanti d’un caractère de cochon, d’une jalousie mesquine et d’un ego surdimensionné. Face à lui, Watson s’affirme de plus en plus en sparring-partner, victime résignée des petites mesquineries du maître… et seul responsable de sa légende. Un couple de comédie comme il en manquait dans la littérature policière classique.

Ce nouvel opus comprend plusieurs récits : le premier est le plus long (une affaire d’espionnage qui s’achève dans un cirque), et est suivi de quelques histoires courtes, qui exploitent les thèmes de la série (la disparition d’une émeraude, la publication des premières « aventure » de Holmes par le docteur Watson, le colis piégé ou encore la propension de Holmes à se déguiser). L’inspecteur Lestrade, autre faire valoir de la saga, est également là pour subir les piques de Holmes.

Le graphisme de Nicolas Barral est toujours aussi délicieux : que ce soit Blake et Mortimer (Menaces sur l’Empire) ou Holmes et Watson, il excelle dans la caricature fine, travaillant brillamment les visages, les postures, la mise en scène. Le résultat : un mélange entre l’austérité quasi victorienne des décors, les allures guindées des personnages et les incongruités de Holmes qui, cassant le mythe du mélomane, s’acharne sur son violon tel le rocker de base ou se roule par terre dans un bagarre de mômes avec Watson. C’est ce contraste permanent qui fait le charme de la série et de la parodie. Quant au scénario de Pierre Veys, il joue sur le même registre parodique, depuis le titre Robert Redfordien jusqu’aux démêlés du couple Watson-Holmes (Holmes s’attaquant au coffre-fort de Watson pour lire les pages le concernant, Holmes pontifiant jusque dans l’erreur…). Un album sympathique, toutefois plus discret, plus sobre ou moins délirant que les précédents… Un opus en forme de conclusion pour une série qui reste un bel hommage, même parodique ?...


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 22/09/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Aventures de Philip et Francis (tome 1)
       de Pierre Veys , Nicolas Barral
  • La vie fantastique de Napoléon Tran (n°1)
       de Nicolas Barral , Taduc
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd