L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 18 août 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Jeunesse  
 

Avoir un bon copain
Sara Varon   Rêves de robot
Dargaud 2009 /  18 € - 117.9 ffr. / 208 pages
ISBN : 978-2205-059595
FORMAT : 16x21 cm
Imprimer

Le petit chien s’ennuie tout seul. Il commande un robot à monter soi-même. Un tuyau dans un autre, une vis ou deux, un peu de fil et voilà le nouvel ami du chien prêt à le suivre dans un tas de distractions : aller à la bibliothèque, un plateau repas devant un bon film ou un après-midi à la plage. Mais c’est justement pendant un bain de soleil que tout va se gripper. L’homme de fer ne supporte pas la mer et le voilà rouillé, impossible à déplacer. Le petit chien rentre tout seul, comme avant, tandis que le robot reste sur son bout de plage, condamné.
Le temps passe, le chien se trouve d’autres amis et partage même de bons moments, mais rien n’y fait, tout est plus superficiel et c’est la solitude qui le guette toujours au final. Le robot lui, demeure totalement bloqué, à la merci des éléments et des animaux qui rôdent. Il n’a que ses rêves pour s’échapper. Les deux amis d’autrefois, séparés, verront-ils un jour ensemble un nouvel été ?

À la manière de Goodbye Chunky Rice ou Fluffy, Rêves de robot ressemble d’abord à un livre pour enfants dont il emprunte les codes (figures animalières, personnages enfantins, thèmes du jeu, des saisons qui passent et des petits plaisirs simples), tout en traitant d’idées plus complexes. D’une case à l’autre, sans un mot, l’histoire se déroule légèrement, paisiblement, portée par la naïveté d’un dessin tout rond, gentil et joliment coloré dans des couleurs pastels. Comme dans les meilleurs mondes enfantins, tout est ici d’une implacable simplicité : les chiens empruntent des livres la bibliothèque, les tortues jouent au football, les robots s’enduisent de crème solaire… Mais au-delà de ces péripéties sans-souci, Sara Varon parle de choses plus profondes. Ainsi, l’air de rien, l’auteure américaine touche aux émotions primaires d’une vie : la solitude, la recherche de l’amitié, les rencontres, la fidélité, les souvenirs. Tout est ici suggéré par un découpage précis, un choix pertinent de situations et une belle suite d’idées narratives.

Avec une construction en parallèle savamment agencée, Rêves de robot est une très agréable découverte, une histoire mignonne et tendre qui touchera autant les lecteurs en herbe que les plus grands amateurs de bande dessinée.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 02/03/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Fluffy
       de Simone Lia
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd