L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 15 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Une histoire aux ressorts assez classiques qui tourne un peu en rond
Hiroshi Maki   Kinzo Maekawa   Le Monstre bleu
Autrement - Jeunesse 2008 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 32 pages
ISBN : 978-2-7467-1177-8
FORMAT : 27cm x 20cm
Imprimer

Masao, un jeune garçon, trouve une petite bestiole bleue sur son chapeau, une bestiole qui s’avère être un bien méchant monstre glouton qui dévore tout. De page en page, il mange, il grossit. Il mange jusqu'aux parents de Masao…. Épisode traumatique vite évacué par le récit – moins, gageons le, par le jeune lecteur…

Cet animal informe finit par manger Masao lui-même. Malgré tout l’histoire se termine bien, heureusement.

Le livre, aux pages assez redondantes, aurait gagné à être raccourci de quelques longueurs. A chaque fois que nous pensons que le monstre a enfin avalé tout ce qui se trouve sur Terre - puisque nous sommes devant une page bicolore présentant un monde vide -, l’histoire recommence. On n’en finit plus ! Masao est furieux d’un bout à l’autre du livre ; on se demande comment il arrive à supporter la présence du glouton auprès de lui pendant tant de pages…

L'ouvrage se résume donc finalement en une insistance assez curieuse et jamais éclaircie sur l’appétit du monstre. Les illustrations sont de facture assez commune et le texte laisse bien peu de place à la poésie.


Karine Marot
( Mis en ligne le 29/10/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd