L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

La tête pleine d’images !
Christophe Honoré   Gwen Le Gac   La Règle d’or du cache-cache
Actes Sud Junior 2010 /  18 € - 117.9 ffr. / 24 pages
ISBN : 978-2-7427-9268-9
FORMAT : 25,6cm x 32,7cm
Imprimer

L’héroïne, Katell, est une petite fille, nous la voyons grandir au fil des pages. Elle a son environnement familial, ses cousins avec qui elle joue à cache-cache, ses parents… Mais elle a aussi son univers à elle : elle voit des images, des histoires, elle en voit plein, et le lecteur aussi : sur une double page, des oiseaux, des animaux, des choses douces, des choses qui font un peu peur, des insectes et des fleurs...

Mais «Katell commence à se demander si voir les choses c’est un don, ou plutôt une malédiction». En effet, ses cousins ne comprennent pas qu’elle reste si longtemps cachée : quand on se cache, c’est pour être retrouvé pas pour s’isoler ! Elle fait à ses parents la peur de leur vie en s’allongeant sans bouger, cheveux traînant dans l’eau, au bord de la rivière, et quand elle essaie de parler de son univers secret avec eux, ni l’un ni l’autre ne la comprend ! Chacun essaie à sa façon de la ramener «à la normale». Alors Katell finira par comprendre que son don de voir les choses, il faut qu’elle le garde pour elle, pour elle seule.

L’histoire en elle-même est belle, sur l’imagination, la distance entre les êtres, les différences entre le monde de l’enfance et le monde adulte, l’inégalité des sensibilités, mais les illustrations de Gwen le Gac (née en 1971) lui donnent une force supplémentaire. Superbes illustrations qui font pénétrer le lecteur dans l’univers de Katell ; chaque motif doit être scruté pour lui-même, chaque moment a sa couleur : le noir de la partie de cache-cache, le bleu de la rivière, le gris des questions que se pose Katell sur elle-même, le noir inquiétant de la peur qu’éprouve son père à l’entendre se confier à lui, l’orangé chaud de la mère qui rétablit un lien, le rouge tonique des histoires que Katell invente pour rassurer sa mère, et ce profil de Katell, le crâne plein de silhouettes.

Lorsqu’elle s’émancipe, qu’elle prend confiance en elle, surgissent d’autres couleurs : jaune flamboyant, pastel rose orangé, pour terminer sur le portrait de Katell apaisée qui a trouvé la réponse : «La règle d’or du cache–cache, c’est de décider du moment où on permet aux autres de nous trouver».

La maquette de l’album est très belle aussi, grand format, beau papier mat et épais, pages de couleurs différentes. Que cet album ait reçu le prix Baobab du Salon du livre jeunesse de Montreuil, 2010, est absolument justifié ! A vivement conseiller, à partir de 6 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 08/12/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd