L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 août 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Un champ borgne
Corinne Lovera Vitali   Marion Duval   Le Champ d’amour d’Anton
Casterman - Les albums Casterman 2016 /  13,95 € - 91.37 ffr. / 28 pages
ISBN : 978-2-203-02891-3
FORMAT : 28,2 cm × 24,8 cm
Imprimer

Le champ de pastèques d’Anton est presque un champ parfait / sauf qu’il y manque cruellement la pastèque qu’on lui a volée / ça en fait un champ borgne un champ amputé»...

Comment Anton, que la première image montre au bord de son champ de pastèques, dans un paysage désertique, sous un soleil blanc, avec au loin une montagne rouge de type volcanique, peut-il vivre désormais ? Peu importent les nombreuses pastèques qui lui restent, il ne remarque que la place vide ! Il est obsédé par cette perte et cette obsession l’empêche de vivre…

Un conte de Corinne Lovera Vitali, enrichi des très belles illustrations de Marion Duval qui joue des couleurs et des formes pour opposer les moment de bonheur d’Anton qui contemple son champ de pastèques impeccablement alignées et son désarroi lorsqu’il constate la disparition de l’une d’entre elles.

Où est-elle ? Qui l’a volée ? Désormais, le sombre s’invite dans la vie d’Anton : noirs cauchemars, tristesse. Mais grâce à la sarabande des chats sauvages de toutes couleurs, la dernière page est d’un jaune lumineux : dans le champ désormais en désordre, on ne remarque plus qu’il manque une pastèque !

Un conte de sagesse pour réfléchir à la possession et au manque, pour apprendre aussi à voir la vie du bon côté. Dès 4 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 10/02/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd