L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 17 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Adieu grand-père…
Philippe Dumas   Ce changement-là
Ecole des loisirs - Albums 2016 /  14.80 € - 96.94 ffr. / 64 pages
ISBN : 978-2-211-23003-2
FORMAT : 20,8 cm × 28,0 cm
Imprimer

La réédition d’un album de 1981 qui aborde de façon douce et sensible le thème de la disparition. Un beau graphisme au crayon de Philippe Dumas, narrateur, qui se souvient de son grand-père, et en même temps se pose des questions fondamentales sur la vie, la mort, la transmission, l’hérédité.

Des questions difficiles auxquelles les parents ne savent pas toujours répondre : «Les parents si on leur demande où on était AVANT de naître, sont bien embarrassés. De même, quand on veut leur faire dire où on ira APRÈS la mort, ils se taisent».

Marié, père de famille, le narrateur retrace la vie de son grand-père : Philippe Dumas dessine une pyramide généalogique qui remonte jusqu’aux ancêtres du XVIIIe siècle, il évoque la Grande guerre et les tranchées, les combats terribles dans lesquels le grand-père est déclaré «disparu». Sa mère prend le deuil, puis… un jour, son fils revient : il n’était pas mort, mais blessé et prisonnier de guerre.

L’histoire de la famille peut se poursuivre : un arbre avec six enfants sur les branches, quinze petits enfants, un grand-père heureux de sa famille, et puis, le grand âge, la maladie, la mort, l’enterrement, et la vie qui continue.

Le dernier mot est laissé à Ronsard : «Ce qui fut, se refait : tout coule comme une eau / ET rien dessous le Ciel ne se voit de nouveau : / Mais la forme change en une autre nouvelle, / Et ce changement-là, Vivre, au monde s’appelle,/ Et Mourir, quand la forme en une autre s’en va».

Un bel album à la fois profond et léger, qui peut être l’occasion de dialogues sur les questions essentielles. Vers 7/9 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 04/01/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd