L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 11 août 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Caïman apprivoisé
María Eugenia Manrique & Ramón París   Le Caïman
La Martinière - Jeunesse 2020 /  12,90 € - 84.5 ffr. / 36 pages
ISBN : 978-2-7324-9324-4
FORMAT : 31,7 cm × 18,7 cm
Imprimer

Une étonnante histoire vraie qui arrive du Vénézuéla via l’Espagne (Barcelone) où vivent les deux auteurs. L’auteure Marie Eugenia Manrique (diplômée des Beaux Arts de Mexico) a été, enfant, l’une des héroïnes de cette histoire. Ramón Paris, illustrateur vénézuélien, a donné ses couleurs et son style à ce récit qui sort de l’ordinaire.

L’histoire se passe dans une ville du Vénézuela, San Fernando de Apure, au bord d’un fleuve peuplé de caïmans, que chassent les populations locales qui font commerce lucratif des peaux. Ceci a pour conséquence la multiplication de bébés caïmans orphelins. Or un jour, un jeune joaillier, Faoro, adopte un de ces bébés avec lesquels les enfants avaient l’habitude de jouer sans risque. Il le traite comme un animal de compagnie, dort le soir avec lui dans son lit, le laisse dans sa boutique où clients et enfants s’en approchent sans crainte, il lui construit un bassin...

Et lorsque Faoro rencontre la jolie Angela, celle-ci adopte elle aussi le caïman, nommé Negro (bien que ce soit une femelle…). Negro arbore avec fierté les protège-crocs en or que Faoro lui a fabriqués, et lorsque Faoro meurt, Negro est inconsolable, jusqu’à ce qu’Angela en chantant lui redonne goût à la vie et que les enfants reviennent jouer avec lui/elle.

En fin d’album, un petit appareil documentaire : des photographies, et la biographie de Faoro et Negro. Dès 4 ans, un album à vivement recommander en raison du charme de l’histoire et des illustrations.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 08/07/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd