L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Un solide trait d'union
François Roca    April Jones Prince   21 éléphants - Sur le pont de Brooklyn
Albin Michel - Jeunesse 2006 /  13.90 € - 91.05 ffr. / 18 pages
ISBN : 2-226-16836-2
FORMAT : 24,0cm x 29,0cm
Imprimer

Depuis quatorze ans, les habitants des deux villes riveraines suivaient l’évolution des travaux avec passion». Les travaux, ce sont ceux du pont de Brooklyn, qui doit relier d’un trait Manhattan et Brooklyn, deux cités modernes, qui débordent d’activité en cette fin de dix-neuvième siècle, et pour l’union desquelles bateaux à voile ou à vapeur n’étaient plus assez rapides. Le pont est donc le «personnage» principal de l’histoire, il est celui qui occupe toutes les pages, ou presque : d’abord un pilier vu d’en bas, puis une dalle inachevée vue de face, et une vue aérienne de ce «splendide trait d’union» entre les deux rives de l’East River.

Le pont est achevé. Ses deux tours caressent les nuages et déploient une magnifique voilure de câbles, comme celle des voiliers qui, bien modestes, contournent ses piliers. François Roca a su rendre en peinture cette majesté, à la fois terrienne et aérienne, des grands ponts suspendus. Chaque illustration le montre sous un jour nouveau, sous un ciel changeant, parfois menaçant, comme peut l’être le ciel d’Amérique. Et justement, «qui vous dit que le vent n’ébranlera pas ce pont-ci ?» Œuvre d’art ou véritable voie de transport ? Sa solidité est questionnée.

C’est là que l’histoire, vraie mais magnifiée, devient magique. L’illustre directeur de cirque, Phineas T. Barnum, qui avait «le goût des entreprises démesurées» et un sens inné de la publicité, relève un défi : celui de faire traverser le pont par les 21 éléphants de sa troupe. C’est ainsi qu’au mois de mai 1884, les pachydermes en file indienne ont avancé sur le pont suspendu de New York. Le colossal Jumbo, quatre mètres de haut et sept tonnes, fierté du cirque, fermait la marche, placide. D’aucuns disent qu’il agitait les oreilles pour saluer ses admirateurs.

Avec cet ouvrage, April Jones Prince met la lumière sur l’une de ces histoires cocasses dont l’Amérique a le secret : celle de la modernité révélée aux yeux des incrédules par une troupe de saltimbanques. Qui mieux que François Roca, qui avait déjà illustré un autre défi de la modernité avec l’Indien de la Tour Eiffel (même époque, autre lieu), pour donner corps à ce texte ?


Rachel Lauthelier-Mourier
( Mis en ligne le 20/04/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd