L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 24 novembre 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

La nuit, tous les chats sont gris ?
Thierry Dedieu   Les Enfants de la lune
Seuil - jeunesse 2007 /  15 € - 98.25 ffr. / 30 pages
ISBN : 978-2-02-093963-8
FORMAT : 23,5cm x 34,5cm
Imprimer

La nuit on ne voit rien… ou tout autre chose : des chats gris, des insectes nocturnes, un boulanger, un somnambule, un noctambule, mais aussi le chat botté et le petit poucet et… tant d’autres choses. La nuit, rien ne s‘arrête, mais tout est différent, et les enfants qui ne dorment pas lorsque la terre est plongée dans le noir, les enfants de la lune, jouent et regardent autrement.

«Ils ont la pâleur des bougies, la permission d’après minuit»,leur crâne chauve est d’une blancheur laiteuse. Et les illustrations de Thierry Dedieu suivent fidèlement cette étrangeté un peu triste, un peu inquiétante, pleine du mystère et de la gravité des choses cachées. Mais le jour, les couleurs reviennent en force : le chat est roux, la forêt verte, les papillons multicolores… Le jour, les enfants jouent dans la couleur, cheveux au vent...

On peut lire à plusieurs niveaux cette histoire, bien servie par un texte doucement rythmé : comme un conte léger de différence de perception entre le jour et la nuit, ou comme l’espace infini entre l’enfant malade contemplatif et les autres, les turbulents du jour que le premier rejoindra dans la lumière du soleil. Le très beau graphisme renforce le texte.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 03/04/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Poison
       de Thierry Dedieu
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd