L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans historiques  
 

Enfants dans la guerre
Colette Vivier   Serge Bloch   La Maison des Quatre Vents
Casterman - Les Indispensables 2012 /  13 € - 85.15 ffr. / 237 pages
ISBN : 978-2-203-04844-7
FORMAT : 14,0 cm × 19,4 cm
Imprimer

Réédition du premier roman écrit pour la jeunesse sur l’Occupation à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale. Colette Vivier (1898-1979), auteure jeunesse depuis les années trente, résistante dans le réseau du Musée de l’Homme, avait publié en 1945 ce texte pour les jeunes lecteurs. Depuis, ce roman a connu plusieurs rééditions (en 1965 chez GP, puis 2000 chez Casterman). Les éditions Casterman le publient à nouveau aujourd’hui.

Sur le plan général, le récit, écrit de façon classique, a peut-être un peu vieilli au regard de la littérature jeunesse actuelle, mais l’histoire fonctionne toujours. Serge Bloch, né en 1956, est l’auteur des illustrations, un peu dans l’esprit de Sempé. Les héros sont des enfants : Michel (12 ans), sa soeur Norette, George son ami qui est réfugié juif avec ses parents - qui se font appeler Moscot ; avec les copains de l’école ils ont fondé un réseau de résistance, «les Pirates de la Résistance» et impriment leurs tracts sur la petite imprimerie de Michel. Michel et Norette habitent seuls avec leur mère, couturière, et leur jeune frère Fanfan, car leur père est prisonnier en Allemagne.

Dans l’immeuble du 24 de la rue des Quatre Vents, il y a aussi les concierges dont le fils est parti s’engager dans les troupes françaises en Afrique du Nord ; une famille de collaborateurs, les Gourre, dont il faut se méfier ; et la petite Solange, orpheline, amie de Norette dont le frère, Alain, fait de la résistance et qui du coup vit seule.

Colette Vivier décrit fort bien toutes les difficultés de la vie quotidienne entre 1943 et 1944 : le rationnement, les alertes aériennes qui obligent à se réfugier à la cave, la peur de l’occupant, des dénonciations, les interdictions multiples, la douleur de la défaite, la peur, les arrestations, les déportations… Le récit, bien construit et bien mené, se termine avec la Libération, mais… tous ne reviendront pas. Au cours de cette période difficile, Michel va se conduire avec courage et participer à la Résistance.

Un bon roman historique qui est aussi un roman d’apprentissage et d’aventure, avec des héros auxquels le jeune lecteur peut s’identifier. Vers 11/12 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 16/05/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd