L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans classiques  
 

Survivants
Jean-François Chabas   Les Monts de l’éléphant
Ecole des loisirs - Medium 2009 /  9.50 € - 62.23 ffr. / 161 pages
ISBN : 978-2-211-09207-4
FORMAT : 12,5cm x 19cm
Imprimer

Jean-François Chabas (né en 1967) est un auteur jeunesse reconnu. Les Monts de l’éléphant est un récit bien écrit et terrible ; d’autant plus terrible que les qualités d’écrivain et de conteur de J.-F. Chabas s’y expriment pleinement.

C’est l’histoire - racontée par le narrateur, Henri de Lespagne (qui au moment du récit a 47 ans) - de la décomposition d’une famille. Décomposition d’une famille aristocratique et riche depuis les années 1960. Le père est affligé d’une manie qui devient une maladie mentale et qui conduit son épouse à le faire interner dans une clinique chic. La mère, imbue de son rang social, ne s’intéresse qu’à celui-ci et à l’argent. Les enfants, Sébastien, Charlotte, Paul et Henri, survivent et grandissent comme ils peuvent au milieu de ce chaos organisé sous l’oeil du majordome Dominique, seul adulte compatissant et sensible, «normal».

Tout va aller de plus en plus mal, certains trouveront leur voie (qu’on ne dévoilera pas ici) : Charlotte en partant, Paul en restant. Les issues empruntées par Sébastien et Henri sont très différentes… et l’histoire se termine sur la rencontre improbable entre Henri et Sok Kateka dont le nom veut dire «Promesse» en Khmer, et pour qui le récit est écrit. La «petite histoire» rencontre la «grande» : Sok Kateka est une survivante du génocide cambodgien…

Un beau roman, dur comme un cristal. L’histoire du prix à payer pour survivre dans des conditions extrêmes… Chacun à sa façon, Henri et Sok Kateka, ont survécu à la haine et à l’hostilité.

L’occasion aussi de découvrir le génocide cambodgien pour les lecteurs adolescents (en fin de livre : une bibliographie). Un texte qui reste, une histoire qui habite le lecteur, le livre refermé. A partir de 13/14 ans.


Marie-Paule Castaing
( Mis en ligne le 27/05/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd