L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 9 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans SF
& fantastique
  
 

Univers onirique
Fabrice Colin   L’Île du sommeil
Père castor Flammarion - Castor poche 2011 /  6,50 € - 42.58 ffr. / 175 pages
ISBN : 978-2081247079
FORMAT : 13,4 x 17,9 cm
Imprimer

Réédition d’un texte paru chez J’ai Lu en 2003, L’Île du sommeil reparait dans la collection ''Castor Poche'', illustré par Martin Desbat qui a fait un joli travail en noir et blanc, avec en bas de chaque page le petit craporacle ; les illustrations, la typographie aérée, donnent immédiatement envie à de jeunes lecteurs autonomes de se plonger dans le texte.

Fabrice Colin développe ici un thème qu’il a repris récemment pour un public plus âgé dans Bal de givre à New York : celui du coma. Mais ici, d’emblée, on sait que le jeune héros Eelian, onze ans, a sombré dans le coma à la suite de l’accident de vélo qui est décrit aux premières pages. Il se retrouve au pays de Noctance : «En tombant dans le coma, j’étais arrivé ailleurs : à Noctance, l’île de mes rêves ; Un endroit étrange, plein de dangers et de merveilles. C’est là qu’était ma vie désormais. C’est là qu’étaient mes amis».

Eelian y rencontre Oloon l’homme loup, le Picancroque, épouvantail à tête de citrouille (qui rappelle l’homme de paille du Magicien d’Oz, dont le poster se trouve dans la chambre d’Eelian), Marvelle, la fée, Peluche, l’ours sans bras. Il va y vivre diverses aventures, tandis que son grand-père se tient à ses côtés dans la vraie vie. Vraie vie qu’il peut observer depuis Noctance, et dont il a des souvenirs. Entre les deux mondes, les objets familiers d’Eelian qui, comme lui, passent les frontières du réel : des maquettes, etc. Partagé entre le monde du rêve, la séduction de la mort, et la vie, il fera son choix. Comme toujours chez Fabrice Colin, le héros à un moment décide seul de son destin.

Martin Desbat dans l’illustration de couverture du livre pose tous les éléments du récit. Monde merveilleux, nourri de la culture du jeune héros, Noctance est peuplé de créatures étonnantes : le pirate Minuit moins une, la petite fée, le souvenir d’une maison de glace qui pourrait ressembler à celle d’Hansel et Gretel, le terrible laboratoire à la Méliès du docteur Mortès, au coeur du volcan.

Fabrice Colin a écrit un joli conte de vie en puisant à diverses sources de la littérature de jeunesse et de la tradition des contes et légendes, et en y ajoutant sa propre personnalité et son art de conteur. Un bon roman vers 9/11 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/09/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd