L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 27 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans sentimentaux  
 

Naufrage
Valérie Dayre   Ce cahier est pour toi
La Joie de Lire 2008 /  7.50 € - 49.13 ffr. / 113 pages
ISBN : 978-2-88258-459-5
FORMAT : 11cm x 18cm
Imprimer

Nouchka se retrouve un jour perdue à Dunkerque. Excédée, mais femme de devoir, sa fille vient la chercher au commissariat où elle a échoué, mais la vie seule devenant impossible pour sa mère, trop dangereuse, elle la place dans une maison de retraite.

C’est toute cette histoire de naufrage progressif, au cours duquel l’âge venant on peut s’absenter de sa vie, que raconte la narratrice. Sans plainte, sans explication vraiment, sans fanfaronnade ni apitoiement, Valérie Dayre décrit le désarroi qui s’insinue, puis submerge, lorsque l’esprit dérive sans contrôle. Lorsque l’on ne peut plus placer sa confiance nulle part, ni en soi, ni dans les autres. Seule surnage toute la tendresse qui unit au-delà des générations, la grand mère et son petit fils, Gaspard, qu’elle a élevé car ses parents étaient trop pris par leurs métiers et leurs ambitions pour perdre du temps avec un enfant. Enfant qu’ils sont venus chercher à l’adolescence, Nouchka a alors sombré dans la solitude, antichambre de la mort.

C’est à Gaspard qu’elle s’adresse, c’est pour lui qu’elle raconte - en s’efforçant de tenir une cohérence - les menus incidents, son quotidien dans cette maison de vieux, ses espoirs incertains qu’il existe une autre réalité, un pavillon au fond du parc, un petit garçon fantôme nommé Maurice Environ…

Valérie Dayre, qui est auteur de romans pour la jeunesse et traductrice, nous livre un beau roman, triste comme la vieillesse. Roman pour adolescents, mais pas uniquement même s’il est publié dans une collection de jeunesse.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/01/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd