L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 août 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Romans sentimentaux  
 

Garde alternée
Gladys Marciano   Une semaine chez ma mère
Rouergue - DacODac 2010 /  7.50 € - 49.13 ffr. / 123 pages
ISBN : 978-2-8126-0152-1
FORMAT : 12cm x 17cm
Imprimer

Bianca a 13 ans, elle est la fille du milieu entre le grand frère, Lenny, et la petite sœur, Luna. Tout pourrait aller bien, sauf que… ses parents ont divorcé et choisi la garde alternée.

Aussi, chaque dimanche soir : la galère. Il faut refaire les valises pour changer de maison, s’adapter au rythme différent. De la semaine chez le père, on ne saura rien, ici ce sont les relations avec la mère et tout le quotidien d’une adolescente de 13 ans qui a à la fois hâte et peur de grandir, que raconte Bianca.

Un récit particulièrement bien mené par Gladys Marciano dont on avait déjà aimé Ma tante est épatante. On retrouve les soucis et les espoirs des débuts de l’adolescence : l’attente de la première soirée, du premier baiser, le shopping-fringue fait avec la mère à la fois souhaitée et ressentie comme trop présente, l’envie et la peur de grandir, inextricablement liées. Le quotidien de la garde alternée, les valises à se trimballer, les rythmes différents des deux maisons qui se succèdent si vite, les parents que l’on aimerait retrouver ensemble et qui ne se rapprochent que pour prendre des mesures sévères : envoyer Lenny en pension…

Ni mièvrerie, ni excès inutile, tout sonne juste. Un bon roman vers 11/12 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/09/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd