L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Contes & légendes  
 

Le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie…
Charles Perrault   Clémentine Sourdais   La Barbe Bleue
Hélium 2014 /  13,90 € - 91.05 ffr. / 28 pages
ISBN : 978-2-330-03448-1
FORMAT : 17,5 cm × 14,5 cm
Imprimer

Un très beau livre accordéon, petit format, avec un superbe travail de papier découpé qui permet d’en faire un théâtre d’ombres à se projeter sur un mur blanc par exemple. A lire soit en le déployant debout comme une frise, que l’on regarde de chaque côté, soit comme un livre classique, page après page. Dans cette collection, Clémentine Sourdais avait illustré avec talent Le Petit chaperon rouge. Le principe est le même pour le conte de Charles Perrault La Barbe bleue. En légende : le texte intégral qui mérite d’être lu, tant de ce conte nous n’avons souvent qu’une version très déformée… Que le conte soit pour les enfants… c'est une autre question !

Sur la quatrième de couverture, la moralité de Charles Perrault qui conclue le conte : «Pour peu qu’on ait l’esprit sensé, et que du Monde on sache le grimoire, On voit bientôt que cette histoire est un conte du temps passé ; il n’est plus d’Epoux si terrible, ni qui demande l’impossible, fut-il malcontent et jaloux. Près de sa femme on le voit filer doux ; et de quelque couleur que sa barbe puisse être, on a peine à juger qui des deux est le maître».

L’album illustré par Clémentine Sourdais est un ravissement à déployer recto et verso. Au recto, côté blanc : le texte en légende, dans la langue du XVIIe siècle, limpide, et des découpages qui illustrent le récit. Clémentine Sourdais joue sur trois couleurs : bleu, comme la barbe du héros, blanc sur lequel se détache le noir du texte et d’une partie du décor. Au verso : tout est noir, découpé, en ombres chinoises qui renforcent les symboles du texte ; le jardin insouciant d’avant le mariage, la sombre forêt et la solitude de l’épouse au départ de la Barbe bleue, la curiosité qui grandit. Qu’y a-t-il derrière le trou de la serrure ? Et la clé ? Un jeu sur les clés : clé à tête de mort, clé musicale… et le dénouement…

Une jolie façon de redécouvrir ce patrimoine de notre littérature, et de déchiffrer avec une lecture contemporaine ce conte d’avertissement qui nous vient du XVIIe siècle.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 01/10/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd