L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 20 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Documentaires  
 

Débats philosophiques à l’école primaire
Jeanne Boyer   Roland Garrigue   Pourquoi c’est bien, pourquoi c’est mal ?
Père castor Flammarion - PhiloFolies 2012 /  10 € - 65.5 ffr. / 45 pages
ISBN : 978-2-08-126714-5
FORMAT : 16,0 cm × 23,1 cm

Voir aussi, dans la même collection :

Jeanne Boyer, Vincent Bergier, Comment sais-tu ce que tu sais ?, Août 2012, 46 p., 10 €, ISBN : 978-2-08-126715-2

Imprimer

Faire découvrir la philo aux jeunes - voire très jeunes – enfants est une forte tendance aujourd’hui. Les éditions Père Castor lancent une nouvelle collection, format rectangulaire en hauteur, typographie aérée pour donner envie de lire.

Tout est fait pour amener le jeune lecteur à réfléchir sans ennui : dès le premier chapitre, une histoire qui pose une situation de choix ; Meli a fait tomber sa collection de cartes Texor par terre, Laureline, Achilléon et Zao la ramassent et la lui rendent, mais la guêpe Philomène vient les interroger sur les raisons de leur geste et leur suggère d’autres solutions moins honnêtes… S’ensuit toute une réflexion à partir de cet exemple concret sur le bien et le mal, les raisons du choix. Puis une double page de jeux avant le ''Philodoc'' qui porte sur les ''Restos du cœur'', et cette première partie se termine par une double page sur Rousseau (l’homme est naturellement bon), à gauche une planche de BD, à droite une réflexion de Jeanne Boyer.

Le second chapitre s’ouvre sur l’histoire de l’anneau de Gygès et pose la question du pouvoir, et le chapitre se termine sur Kant : «Deux choses remplissent mon cœur d’admiration : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi". Le dernier chapitre sollicite Nietzsche et en fin de livre le jeune lecteur peut faire un test : "Quel philosophe es-tu : Rousseau, Nietzsche ou Kant ?" Avec les réponses du texte : une petite biographie de chacun des philosophes.

Un petit livre bien fait, qui alterne jeux et texte plus ardu, et qui ouvre le dialogue sur des questions fondamentales. En fin de primaire : CM2, vers 9 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 24/10/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd