L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 5 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Documentaires  
 

Affronter la peur
 Collectif   Même pas peur !
Gallimard Jeunesse 2013 /  15,90 € - 104.15 ffr. / 95 pages
ISBN : 978-2-07-064821-4
FORMAT : 20,5 cm × 23,5 cm
Imprimer

Même pas peur ! est le résultat d’une collaboration entre l’association Envols d’Enfance (qui intervient en France et en Belgique auprès des enfants en difficulté), des enfants et des artistes. L'ouvrage est placé sous le parrainage de trois acteurs prestigieux, experts à des titres différents dans le domaine des peurs enfantines : Boris Cyrulnik, Philippe Meirieu et Tomi Ungerer, qui s’accordent à reconnaître à la peur une fonction positive… qu’il reste à exploiter, une fois la peur affrontée ! L’ambivalence de la peur : vaste domaine, vaste sujet ! A quoi sert la peur ? Comment se transmet-elle ? Où siège-t-elle ? Le dessinateur Emmanuel Guibert donne une réponse en 18 illustrations qui se terminent sur : «peu à peu… j’apprends à danser avec»...

Boris Cyrulnik remarque : «Ce constat pose un problème presque philosophique : si la peur n’existait pas, peut-être n’aurions-nous pas besoin de nous attacher à celle (celui) qui nous rassure ? La perception d’une information effrayante ou la représentation d’images et de mots qui nous terrorisent permettent-elles de mieux aimer ceux qui nous protègent ?» La peur peut être destructrice, rendre trop vulnérables ceux qu’elle hante, il existe des rituels pour la surmonter, différents selon les âges et les situations et Boris Cyrulnik conclut : «Dans tous les cas, c’est l’affection pour un être d’attachement, le lien avec un groupe d’appartenance et le sens donné par la culture qui permettent d’affronter la peur et d’en tirer quelques bénéfices».

D’emblée Tomi Ungerer affirme : « Je pense que, d’une façon ou d’une autre, les enfants sont nés avec la peur comme ils sont nés avec les autres choses que l’on ressent. Il est essentiel qu’on leur apprenne que sans peur il n’y a pas de courage». Sa première peur, enfant : un cambrioleur dans un album de Bécassine… Quand on connaît l’oeuvre de Tomi Ungerer, on mesure l’importance de ce traumatisme initial… Mais un jour son frère aîné l’arme pour la vie en lui apprenant à ne pas avoir peur des ombres, la nuit, dans un cimetière où il l’emmène un soir de pleine lune ; et, dit-il : «J’ai toujours mis des éléments effrayants dans mes livres d’enfants, les enfants aiment bien cela car la peur vient d’une provocation de la réalité». Pour illustrer son propos, Tomi Ungerer a offert un dessin à Envols d’Enfance : un fantôme surgi d’une tombe ouverte accueille deux enfants venus le voir bouquet de fleurs à la main…

Des enfants ont mis leur peur en dessins, et des artistes ont illustré le sentiment de peur. Serge Bloch explore avec humour et un dessin à la Sempé les visions différentes de l’adulte et de l’enfant : ''Quand j’étais enfant je''… Youte une série de petits dessins qui comparent l’attitude de l’enfant et de l’adulte face à l’appréhension et qui se conclut avec l’enfant appuyé sur le bas des jambes d’un adulte : «Quand j’étais enfant, je n’avais pas peur d’être grand…maintenant si…» Timothée de Fombelle a écrit une nouvelle, Lucie, Marie Desplechin se souvient de ses peurs enfantines. En fin d’ouvrage : une bibliographie thématique.

Un livre fort intéressant, plutôt destiné en première lecture aux adultes, parents, éducateurs, enseignants, etc., pour réfléchir à la Peur, à son ambivalence, aux rôle de la culture et de l’éducation pour l’affronter, au courage qui en est le complément contraire.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 09/01/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd