L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 18 août 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  A partir de 5 ans  
 

Avis à ceux qui m’aiment : ils vont me regretter !
Claire Clément   Aurélie Guillerey   Bien fait pour vous !
Milan - Jeunesse 2015 /  13.90 € - 91.05 ffr. / 32 pages
ISBN : 978-2-7459-5599-9
FORMAT : 21,5 cm × 28,5 cm
Imprimer

Un bel album, grand format, avec un beau papier mat. Blaise, le petit narrateur, en a assez : personne ne le respecte dans sa famille, personne ne l’aime : «Puisque c’est comme ça, je m’en vais ! Et, si je deviens mort, tant mieux. Ce sera bien fait pour eux».

Et de double page en double page, Blaise imagine sa famille le découvrant mort, étendu sur un lit de feuilles, et chacun regrettant à gros sanglots de n’avoir pas été assez gentil avec Blaise. Même les arbres ont du chagrin.

Mais soudain, Gaspard son grand frère arrive à vélo pour chercher Blaise ; finalement, vivre et retrouver sa famille c’est mieux que de jouer à être mort ! Après tout Blaise sait bien qu’on l’aime…

Qui n’a pas joué à s’imaginer mort, ou disparu, pour imaginer la tristesse de son entourage, test de l’affection qu’il mérite ? Claire Clément et Aurélie Guillerey explorent avec sensibilité et humour ce jeu un peu macabre. Un art de la fugue au double sens du terme : fugue du jeune héros qui s’enfuit dans la forêt pour qu’on vienne le chercher et fugue/répétition de ses pensées, sur un rythme musical.

Vers 6 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 01/04/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd