L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 10 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  A partir de 7 ans  
 

Le mal des maths
Elisabeth Brami   Rémi Courgeon   Copié ? Collé !
Nathan - Nathan Poche 2005 /  5.50 € - 36.03 ffr. / 42 pages
ISBN : 2-09-250772-9
FORMAT : 14,5cm x 19,0cm
Imprimer

Ce petit roman de la collection «Nathan poche» est à la fois drôle et pathétique. Il s’adresse à tous les enfants et même les grands qui détestent les maths.

Tamara a une phobie : les mathématiques. Pourtant, elle n’a peur de rien ; c’est une petite fille courageuse, intelligente et même perfide. Mais quand des chiffres, des opérations apparaissent sur le tableau de la classe ou sur un cahier, Tamara serait prête à tout pour échapper à la pire des tortures … les maths !

Tamara essaie de comprendre ses difficultés en maths. Elle nous livre son analyse directe et lucide. Son ignorance et ses mauvaises notes, qui en découlent, l’humilient face à la classe, ses parents, les amis et même son cousin. Et cela devient une véritable obssession qui l’isole de plus en plus. Finalement, il faut se résoudre à l’évidence : Tamara est une «littéraire». Seulement, voilà, le système éducatif se focalise un peu trop sur les matières scientifiques. Alors : Que faire ? Des remèdes, des solutions magiques ?… Tamara les teste toutes, elle ne manque pas de ressources et d’imagination dans ce domaine. Elle multiplie les expériences pour remédier à ses ignorances : «il faut que je trouve un moyen pour me dépourir la vie».

Le récit est à la première personne du singulier. Le style est donc direct et percutant. Le vocabulaire simple, proche du langage parlé, permet au lecteur de prendre très vite conscience du grand problème de Tamara. L’accumulation des zéros est perçue par le corps enseignant et ses parents comme la preuve intangible de sa nullité ; alors qu’elle révèle un véritable «handicap» : «le mal des maths».

La souffrance de Tamara aurait pu l’anéantir, lui faire perdre confiance en elle ; mais en réalité, elle lui a forgé le caractère et renforcé ses qualités … littéraires !


Frédérique de Craene
( Mis en ligne le 06/02/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Et puis après on sera mort
       de Elisabeth Brami , Tom Schamp
  • Les petits riens, les petits délices
       de Elisabeth Brami , Philippe Bertrand
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd