L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  A partir de 7 ans  
 

Soucis de récré
Béatrice Fontanel   Marc Boutavant   Mon copain Bogueugueu
Gallimard Jeunesse 2006 /  9 € - 58.95 ffr. / 41 pages
ISBN : 2-07-057581-0
FORMAT :  15,5cm x 21,5cm
Imprimer

Sur le thème du handicap et de la tolérance, une chronique d’école racontée avec les mots (truculents mais surannés) d’un enfant.

Basile Tambour, le nouveau de la classe, est bègue. Ses camarades s’en moquent et le surnomment Bogueugueu. La maîtresse ne fait guère preuve de plus de mansuétude. Mais voilà : en plus d’être bègue, Basile est orphelin de père (ceci expliquant sans doute cela). Enfermé dans sa souffrance à la suite d’une raillerie de trop, il se réfugie sur le toit de l’école, à la frayeur générale. Les enfants changent alors d’attitude, et c’est à qui invitera le plus souvent Bogueugueu à son anniversaire. L’amitié et l’orthophonie l’aideront à dépasser son bégaiement.

L’histoire aborde donc le thème du handicap et de la différence, ainsi que celui de la nécessaire tolérance, de l’acceptation de l’autre. Le message n’est pas inutile pour des enfants portés assez naturellement au normalisme triomphant et à la moquerie malhabile.

L’auteur laisse la parole à un jeune dur de la classe pour raconter l’histoire. Les mots d’enfants, les tournures s’enchaînent, quoique le charme soit un peu daté des années 60 : les enfants restent comme des «ronds de flancs», s’appellent entre eux «les gars», «gueulent comme des putois quand les choses se mettent à clocher salement» - autant dire qu’un élève de CE2 n’y reconnaîtra pas forcément le parlé scolaire ! (Au mieux, ce sera l’occasion de varier son vocabulaire !)

Mais, même si n’est pas Goscinny qui veut, et que l’on est quand même loin de la truculence du petit Nicolas, le livre reste une savoureuse chronique de la vie à l’école, dans laquelle les enfants pourront aimer se reconnaître.


Mathilde Larrère
( Mis en ligne le 09/01/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd