L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
  ->  

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
  ->    
 

Dans les arcanes de la banque
Hubert Bonin   Le monde des banquiers français au XXe siècle
Complexe - Questions à l'histoire 2000 /  22.75 € - 149.01 ffr. / 311 pages
ISBN : 2-87027-778-4
FORMAT : 13 X 22
Imprimer

L’histoire des banques, pionnière du temps de Jean Bouvier et Bertrand Gille, est devenue aujourd’hui un sujet largement abordé, tant en raison du développement de la culture d’entreprise, qui amène les banques à s’intéresser à leur propre histoire, qu’à celui de la Business History, qui pousse les universitaires vers l’étude de ce secteur. Voulant, en quelque sorte, tirer le bilan de l’avancement de la recherche dans ce domaine, Hubert Bonin a rédigé une présentation à la fois commode et largement accessible des derniers travaux menés en la matière, dans laquelle il se propose de "reconstituer de façon un peu balzacienne une sorte de sociologie historique des banquiers". Son ouvrage est de valeur et d’intérêt inégaux.

La première partie, consacrée à l’histoire de la Haute Banque, est sans doute celle qui peut paraître le plus décevante : l’auteur y emmêle dans une présentation volontairement lâche une série de portraits croisés de banquiers dont les activités ont émaillé l’histoire de la place parisienne. L’absence d’index rend malheureusement difficilement utilisable cette liste de noms enchevêtrés. On regrette que cet ensemble manque de chiffres et de comparaisons internationales pour être une véritable synthèse, comme il manque de définitions pour être un manuel.

Il serait toutefois dommage de s’arrêter à ces débuts car la deuxième partie, dédiée essentiellement à la description de la pratique et des techniques des métiers de la banque commerciale contient maints développements intéressants. Si l’auteur confesse lui-même avoir rédigé quelques lignes "plutôt plates" sur le mode de vie et de sélection des dirigeants de banque, il est très éloquent quand il s’agit de décrire le perfectionnement des techniques bancaires et les questions de gestion (développement des structures, mise en place de services d’études, de systèmes de contrôle fondés sur l’analyse comparée des bilans, de services d’inspection interne, de fonctions d’ingénieurs conseil, etc.).

Il évalue également en plusieurs passages les principaux écueils dont doit se défier la profession (pratiques commerciales dépassées, retournements de conjoncture, risques de l’immobilier…) faisant au total une présentation précieuse de ce secteur, même si on peut lui reprocher qu’elle ne soit pas complète (rien sur les liens avec l’État ou la Banque de France, les systèmes de régulation, les nouveaux métiers liés, par exemple, à l’absorption des charges d’agents de change…).

La troisième partie, consacrée aux petits employés de banque, mérite également l’attention. Hubert Bonin y illustre, à l’aide de nombreuses citations, les problèmes liés au développement des banques de réseaux, notamment, depuis les années 1960, aux nécessaires restructurations liées au développement de l’informatique, qui amena les banques à s’intéresser particulièrement aux questions de ressources humaines et de formation professionnelle.

Plutôt décevant pour tout ce qui concerne la banque d’affaires, l’ouvrage d’Hubert Bonin s’avère, au total, une présentation vive et attrayante de l’évolution des métiers de la banque commerciale au cours du XXe siècle.


Jean-Philippe Dumas
( Mis en ligne le 18/12/2000 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd