L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 26 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Poches  
 

Le philosophe d’Al Andalus
Dominique Urvoy   Averroès - les ambitions d’un intellectuel musulman
Flammarion - Champs 2001 /  / 254 pages
ISBN : 2-08-081470-2
Imprimer

Averroès n’est qu’un nom. Il est de ces célébrités qui se réduisent à une vague réputation : en l’espèce, celle, infondée d’avoir été le premier rationaliste.

Faute de détails factuels, M. Urvoy s’intéresse surtout à la pensée de ce philosophe musulman du XIIe siècle, tout en resituant avec bonheur le personnage dans son époque. Comme il est naturel pour un homme de ce temps, ce que nous savons de sa vie tient en quelques mots : né à Cordoue, où il vécut, mort à Marrakech, Averroès a vécu un âge troublé de l’histoire d’Al Andalus, terre d’un Islam inquiet, soumis à la pression de la Reconquista chrétienne. Patriote andalou, il tient pour une théorie des climats, qui affirme la précellence de l’Espagne. Issu d’une grande famille de juristes, cet intellectuel bien en cour fut un bon musulman très classique, bien loin de l’image du libre-penseur que lui a prêté Renan.

Son œuvre est faite de compilations médicales et juridiques et de commentaires des traités d’Aristote et de Platon, qu’Averroès a connu dans sa traduction arabe, venue du grec par l’intermédiaire du syriaque. Il peut être tenu pour l’inventeur de la critique interne des textes (p. 160) et frappe par le relatif libéralisme de ses opinions, notamment à l’égard des femmes (p. 152). M. Urvoy nous dit peu de choses de sa réception en Occident, mais nous donne d’utiles notices sur les grandes notions qu’il cite au long de son ouvrage (p. 196-214).

D’une lecture parfois ardue, comme le sujet le laissait prévoir, mais dépourvue d’afféteries inutiles, cette biographie intellectuelle a les qualités nécessaires pour servir d’ouvrage de référence aux historiens de la pensée médiévale. On regrettera cependant que l’auteur n’ait pas tenté un parallèle avec les penseurs chrétiens des XIIe et XIIIe siècles – un Abélard, un Thomas d’Aquin, un Vincent de Beauvais – affronté comme Averroès au redoutable problème des rapports entre Foi et Raison.


Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 05/11/2001 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Islam et la Raison
       de Averroès
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd